France
URL courte
Par
531016
S'abonner

Si Emmanuel Macron se présentait à la présidentielle, 61% des Français ne voteraient pas pour lui, car autant estiment qu’il est un «mauvais Président», indique un sondage réalisé par BVA.

À un an de la présidentielle, six Français sur 10 (61%) affirment qu’ils ne voteront pas pour Emmanuel Macron au premier tour s'il se représente. Et ce, alors que sa cote de popularité se stabilise à un niveau supérieur que celle de ses prédécesseurs, indique un sondage réalisé par BVA et publié le 23 avril.

Toutefois, 11% des personnes interrogées se sont déclarées prêtes à voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour, tandis que 28% ont affirmé qu’elles «pourraient le faire».

Le chef de l’État tombe notamment en disgrâce chez les 35-64 ans (66% de rejets), les ouvriers (69%) et les chômeurs (76%).

Un «mauvais Président»

À l’issue de quatre ans de mandat, 59% des Français estiment qu'Emmanuel Macron est «un mauvais Président», dont 22% pensent qu’il est «très mauvais», alors que 40% sont d’un avis contraire. Son action est particulièrement critiquée dans les domaines de l’immigration et de la sécurité: 68% la perçoivent comme «un échec» pour le premier et 66% pour le second. La lutte contre le terrorisme n’est pas plus à l’actif du Président, bien que sa façon d’agir soit critiquée par moins de la moitié des personnes interrogées, 48%.

Les jugements ne sont pas non plus flatteurs pour son action dans le domaine du pouvoir d’achat (64%), de l’emploi (62%) et de la politique sociale (61%).

Un sondage réalisé par Elabe le 21 avril indiquait en outre que 65% des personnes interrogées n’appréciaient pas le bilan enregistré par Emmanuel Macron dans le domaine sécuritaire.

L’image

Pour ce qui est des traits d’image, Emmanuel Macron est reconnu pour «la force de ses convictions» (52%), sa «solidité et son autorité» (45%), sa «stature présidentielle» (43%) et le fait de savoir «prendre des décisions difficiles» (43%).

En outre, presque un Français sur trois le trouve «sincère» (31%) et «rassurant» (28%).

Dans le même temps, seul un Français sur quatre estime qu’il sait «reconnaître ses erreurs». Il se voit reprocher aussi d’être «peu rassembleur» (24%) et peu «proche des gens» (22%).

Macron fait mieux

Cependant, la popularité du chef de l'État reste supérieure à celle de ses prédécesseurs au bout de quatre ans de mandat. Ainsi, les chiffres sont de 39% pour le Président actuel contre 31% pour Nicolas Sarkozy et 19% pour François Hollande à la même époque. Seul Jacques Chirac avait atteint 65% au bout de quatre années de son premier mandat.

Pour ce qui est du Premier ministre, Jean Castex bénéficie d’une «bonne opinion» auprès de 36% des Français et d’une «mauvaise» auprès de 63% des sondés.

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées par Internet du 21 au 22 avril 2021.

Intentions de vote

Entretemps, selon un sondage sur les intentions de vote pour la présidentielle de Harris Interactive réalisé début mars, les deux candidats sont au coude-à-coude au premier tour. Alors que Marine Le Pen totaliserait 25% des suffrages exprimés, Emmanuel Macron en recueillerait entre 25% et 26%.

Les dernières intentions de vote donnent un premier tour serré entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Au point que pour Arnaud Montebourg, ancien ministre socialiste de l’Économie, interrogé par le Financial Times, la victoire de la chef du Rassemblement national, comparable au «phénomène de Trump ou celui du Brexit», semble certaine.

Un autre récent sondage d’Elabe réalisé pour BFM TV montre que si au premier tour, la candidate RN semble pouvoir prendre le dessus, le second tour serait remporté par le Président sortant avec 56% des suffrages exprimés.

Lire aussi:

Interdit d’entrée en France, un ex-dealer tunisien interpellé dans un TGV venant d’Italie
EELV provoque une nouvelle polémique avec une affiche sarcastique appelant à ne pas aller voter
Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Tags:
vote, Emmanuel Macron, sondage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook