France
URL courte
Par
277612
S'abonner

Alors que le gouvernement a annoncé le 18 avril que l'application TousAntiCovid va certifier tests et vaccination, la directrice de l'Issep Marion Maréchal estime qu’en adoptant des mesures de ce genre, la France s’engage sur la voie de la Chine et renonce à ses libertés fondamentales.

L’idée de traçage systématique de la population française à l’aide de QR codes préoccupe Marion Maréchal qui a averti sur BFM TV les autorités du pays contre cette mesure.

«Je suis très inquiète de voir que l’idée des QR codes aussi commence à prospérer. On est en train d’importer tout ce que fait la Chine. Au moins c'est très bien: on les prend en package et on les importe en France, où dorénavant, l'ensemble de votre vie privée sera tracée parce que vous devrez flasher un QR code à l'entrée des commerces. Moi je ne veux pas de cette vie-là», expose Marion Maréchal.

Selon elle, la solution réside d’abord dans la prévention, dans les traitements ainsi que dans la réponse hospitalière, et pas dans «la mise au ban» des libertés fondamentales de la France.

«Dans ce cas-là, devenons la Chine et puis renions tout ce qui fait le propre de notre civilisation», ajoute la directrice de l'Issep.

La nièce de Marine Le Pen ne s’oppose pas à ce qu'il y ait «un document qui permette plus facilement de voyager, pour pouvoir indiquer si on a été contaminé, donc si on est immunisé». Elle craint d’ailleurs qu’un tel procédé n’aboutisse à une «obligation vaccinale».

TousAntiCovid

Dimanche 18 avril, le gouvernement français a annoncé que l'application TousAntiCovid va prochainement intégrer un carnet permettant de prouver le résultat positif ou négatif d'un test de détection du virus, puis certifier l'état vaccinal.

Le système est actuellement testé sur des vols à destination de la Corse où les passagers peuvent présenter lors de l’embarcation leur téléphone sur lequel s'affiche un QR code certifiant un test PCR négatif transmis par un laboratoire.

Le secrétaire d'État à la transition numérique Cédric O a indiqué le 27 avril à l’AFP que la France était le premier pays européen à déployer ce genre de pass et a dit espérer qu’il sera utilisé par d’autres pays membres d'ici courant juin pour «fluidifier les passages aux frontières».

QR code pour avoir l’accès aux lieux publics?

Si en vertu d’un décret du 12 février l’application TousAntiCovid a vocation à intégrer la fonction de QR code pour avertir des clients d’un restaurant concernant les risques d’une possible contamination, une source ministérielle a indiqué le 16 avril à BFM TV que la piste du QR code pourrait être abandonnée en raison de l’évolution de la campagne vaccinale et du fait que pendant l’été des restaurants proposent majoritairement des terrasses.

En effet, la page de l’application indique que la fonction de QR code «lieux publics» est toujours en développement.

Lire aussi:

Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
En continu: tous les vols vers Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes depuis Gaza
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Tags:
Chine, Code QR, France, Marion Maréchal-Le Pen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook