France
URL courte
Par
61019
S'abonner

Le nombre de contaminations journalières par le coronavirus en France est en légère baisse par rapport à la veille et s’établit au-dessous des 30.000, précisément à 26.538 ce jeudi 29 avril, selon la Direction générale de la santé (DGS).

Non seulement le nombre de nouvelles contaminations par le coronavirus est en baisse en France ce 29 avril, mais aussi celui des patients soignés en réanimation, d’après les chiffres communiqués ce jeudi par la Direction générale de la santé (DGS).

Tandis que la veille, 31.539 nouveaux cas de contamination ont été recensés, ce jeudi, les autorités ont fait état de 26.538 nouvelles contaminations en l'espace des dernières 24 heures en France.

En ce qui concerne le nombre de patients en réanimation des suites du Covid-19, l'Hexagone en compte 5.804 ce 29 avril. Il s’agit d’une baisse pour le troisième jour consécutif, après le pic à plus de 6.000 patients atteint lundi pour la première fois depuis plus d'un an, lors du le premier confinement.

En outre, les autorités sanitaires ont révélé 321 décès supplémentaires imputables au coronavirus dans les hôpitaux du pays, pour un bilan de plus de 104.000 morts.

Propagation du coronavirus en France, 29 avril 2021
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 29 avril 2021

La campagne de vaccination s'est également accélérée, avec plus de 545.000 injections réalisées au cours des dernières 24 heures.

Depuis le début de l'opération, 15.226.412 personnes se sont vu administrer une première dose et 6.256.387 en ont reçu deux, a précisé la DGS.

Le déconfinement en France

Dans un entretien accordé à la presse régionale, le Président français a dévoilé ce jeudi un calendrier de déconfinement progressif, en quatre étapes échelonnées du 3 mai au 30 juin. Les terrasses, cinémas et musées devraient rouvrir le 19 mai.

De plus, selon Emmanuel Macron, le couvre-feu en vigueur pour lutter contre le Covid-19 sera décalé à 21h le 19 mai, puis à 23h le 9 juin, avant d'être totalement levé le 30 juin.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, santé, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook