France
URL courte
Par
18485
S'abonner

À cause de la pandémie, les fêtes johanniques se dérouleront à huis clos cette année. Il était prévu que les Orléanais puissent en profiter par petit écran interposé. Sauf que France 3 a renoncé à la diffusion, en raison de la participation d’une journaliste de Valeurs actuelles et du temps d’antenne offert au maire, Serge Grouard.

La ville d’Orléans avait projeté qu’un documentaire de près de 50 minutes -et dont la diffusion était prévue sur France 3 Centre-Val de Loire- permettrait aux Orléanais d’assister au meilleur des fêtes johanniques 2021, qui se dérouleront à huis clos vu le contexte sanitaire. Le film, financé par la ville, devait être fourni tout prêt à cette chaîne publique.

Or, comme le rapporte La République du centre, la chaîne a au bout du compte renoncé à ce projet, informant de sa décision le 27 avril.

Une lettre d’intention

Le directeur régional de France 3 Centre-Val de Loire, Jean-Jacques Basier, explique au quotidien régional que la chaîne avait précisé dans une «lettre d’intention» que le magazine serait diffusé au cas où il correspondrait.

Les raisons pour lesquelles il n’a pas été retenu sont elles aussi divulguées: primo, le fait que la voix-off du programme soit une journaliste de Valeurs actuelles -à en croire Le Canard enchaîné, il s’agit de Charlotte d'Ornellas. Secundo, le temps d’antenne offert à Serge Grourard.

«À deux jours de l'ouverture de la campagne des départementales et des régionales, ça me semblait maladroit», argumente-t-il.

Le film pour lequel 25.000 euros ont été dépensés, sera-t-il au bout du compte diffusé par une autre chaîne? La République du centre indique ne pas disposer d’informations à ce sujet.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
Valeurs actuelles, France 3
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook