France
URL courte
Par
31351
S'abonner

Les mineurs de 16 et 17 ans qui courent un haut risque de forme grave de Covid-19 en raison d’une pathologie peuvent se faire vacciner à partir de ce jeudi 6 mai avec le vaccin de Pfizer-BioNTech, a annoncé la Direction générale de la santé.

La Direction générale de la santé a mis à jour ce jeudi 6 mai les modalités de vaccination des personnes de 16 et 17 ans à très haut risque de forme grave de Covid-19.

«Les personnes de 16 et 17 ans souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 sont autorisées, à compter de ce jour, à se faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech en centre de vaccination», indique un communiqué.

Le ministère de la Santé a publié la «liste de pathologies rares justifiant une vaccination en très haute priorité contre le Covid-19», des maladies pouvant entraîner un «très haut risque d’hospitalisation ou de décès».

Protéger les immunodéprimés

La DGS autorise également la vaccination pour les proches de personnes immunodéprimées, ce qui «doit permettre d’améliorer la protection de ces derniers face à l’infection».

La vaccination, poursuit la DGS, «pourra s’appliquer aux proches âgés de 16 ans et plus des immunodéprimés sévères».

Le vaccin de Pfizer/BioNTech est actuellement le seul autorisé pour les 16-17 ans.

Lire aussi:

Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Rave party à Redon: la gendarmerie dénonce «une déferlante de violences à l’encontre des forces de l’ordre»
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook