France
URL courte
Par
4534114
S'abonner

Six individus d’un groupuscule néonazi ont été interpellés pour leur implication présumée dans un projet d’attaque contre des francs-maçons en Moselle, rapporte BFM TV. Des armes, de l’argent et des munitions ont été découverts. Les suspects ont été repérés après avoir fait des recherches sur des explosifs et effectué des repérages.

Soupçonnés de préparer une attaque contre une loge maçonnique, six membres d’un groupuscule néonazi ont été interpellés le 4 mai dans le Doubs et le Bas-Rhin, indiquent une source judiciaire et une source proche du dossier, confirmant une information de BFM TV.

Intitulé «projet Alsace», l’attentat devait cibler des francs-maçons en Moselle. Ce groupuscule baptisé «Honneur et Nation» avait fait des recherches sur des explosifs et avait réalisé des repérages. Des couteaux, des munitions et de l’argent ont également été trouvés par les enquêteurs.

Information judiciaire pour «association de malfaiteurs terroriste»

Trois d'entre eux vont être auditionnés ce 7 mai par un juge d'instruction à Paris dans le cadre d’une éventuelle mise en examen pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle». Il s’agit de deux hommes et d'une femme âgés de 29 à 56 ans.

Les trois autres personnes, deux hommes et une femme, ont été libérées sans poursuite à ce stade.

L’attentat ne devait pas avoir lieu dans l’immédiat, a précisé une source proche du dossier citée par l’AFP.

Une enquête préliminaire avait été ouverte en février 2021 par le parquet national antiterroriste (PNAT) sur les activités de ce groupuscule, précise l'agence d'information.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
franc-maçonnerie, terrorisme, Pnat, Moselle, attentat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook