France
URL courte
Par
8229
S'abonner

Un Français sur quatre est désormais vacciné en première dose et la vaccination sera ouverte lundi aux plus de 50 ans. En semaine se joindront toutes les personnes de plus de 18 ans, mais à conditions. Alors que les autorités appellent à se faire injecter «tous les vaccins», l’UE n’a pas renouvelé pour le moment sa commande auprès d’AstraZeneca.

  • À partir du lundi 10 mai, tous les Français de 50 ans et plus pourront se faire vacciner contre le Covid-19 sans condition.
«Les personnes de 50 ans et plus peuvent prendre rendez-vous depuis le 7 mai pour une vaccination à partir du 10 mai», indique le ministère de la Santé sur son site.

Les autorités ont d’ailleurs appelé la population à se faire vacciner avec tous les vaccins, y compris l’AstraZeneca, dont, comme il a été annoncé le 9 mai, l'UE n'a pas renouvelé la commande.

  • Les injections seront également accessibles aux plus de 18 ans en cas de créneau libre à partir du mercredi 12 mai.

C’est-à-dire que toute personne de cet âge pourra profiter des rendez-vous qui n'ont pas trouvé preneurs. Donc à partir du 12 mai, tous les désireux pourront réserver les rendez-vous non pourvus du lendemain. L’inscription est accessible via Vite ma dose ou en contactant le centre qui convient.

«S'il y a un endroit où vous êtes, avec des doses qui sont disponibles le lendemain et donc des rendez-vous qui ne sont pas pris, alors ils seront ouverts sans limite d'âge», a expliqué le chef de l’État.

Un Français sur quatre vacciné

L’objectif de 20 millions de personnes ayant reçu au moins une première dose du vaccin pourrait être atteint le 17 mai, selon le patron de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau.

«Cette semaine a été riche en bonnes nouvelles: 25% des Français sont désormais vaccinés en première dose. Vendredi, nous avons battu deux records: 618.000 vaccinés en une journée et plus de 500.000 Français ont pris un rendez-vous sur Doctolib. On est passé de 50.000 à 100.000 créneaux réservés chaque jour en janvier, à 200.000 fin mars, jusqu'à 350.000 en moyenne aujourd'hui», a-t-il indiqué à Journal du dimanche (JDD).

Emmanuel Macron a annoncé le 6 mai qu’«aucun créneau» ne devait être perdu et qu’à partir de mercredi prochain la vaccination serait ouverte à tous les adultes pour «les rendez-vous qui n’auront pas trouvé preneur 24 heures avant».

Depuis le début de la campagne de vaccination en France au 8 mai, 17.650.812 personnes ont reçu au moins une injection (soit 26,3% de la population totale et 33,6% de la population majeure) et 7.711.885 personnes ont reçu deux injections (soit 11,5% de la population totale et 14,7% de la population majeure), a indiqué le ministère de la Santé.

Les différents vaccins

À ce jour, quatre vaccins sont autorisés par l'UE et en France: Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen de Johnson & Johnson.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a fait savoir le 8 mai qu’un nouveau contrat prévoyait l’achat de quelque 1,8 milliard de doses de vaccins de Pfizer-BioNTech.

L'utilisation du vaccin russe Spoutnik V est toujours à l'étude par l'EMA.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
Covid-19, vaccination, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook