France
URL courte
Par
2511927
S'abonner

Les Français sont de plus en plus nombreux à considérer que le Rassemblement national ne représente pas «un danger» pour la démocratie, selon le baromètre annuel réalisé par Kantar Public pour Le Monde et Franceinfo. La part des sondés n’ayant jamais voté pour Marine Le Pen, mais qui pense le faire, progresse aussi.

À l’approche de la prochaine présidentielle, le RN semble se constituer un capital politique au sein de l’opinion publique. Selon un baromètre annuel réalisé par Kantar Public pour Le Monde et Franceinfo et dévoilé ce lundi 10 mai, l'adhésion aux idées du RN progresse puisque 29% des Français se disent en «accord» avec elles, une appréciation en hausse de 3 points en un an.

Le sondage indique que 42% des interrogés estiment que le RN ne représente plus un risque pour la démocratie, soit six points de plus qu'en 2017. Dans le même temps, 49% jugent que le parti représente toujours un risque, soit moins de la moitié, une première depuis janvier 2013. Un pourcentage inférieur de deux points à celui du sondage de mars 2020.

Par ailleurs, une dynamique électorale est observée. En effet, la part des sondés n’ayant jamais voté pour le Rassemblement national, mais qui pense le faire, augmente, avec une hausse de quatre points en un an, pour s’établir à 12%.

«D'une manière générale, plus d'un quart des Français (27%) envisagent de voter RN à l'avenir, un chiffre en hausse de deux points», note le baromètre.

En outre, la majorité des sondés (55%) pensent que Marine Le Pen peut accéder au pouvoir. Un chiffre en légère baisse par rapport à l’année dernière (-1 point), mais en hausse depuis 2019.

Marine Le Pen, une bonne Présidente?

Le sondage montre également que l’image de la dirigeante du RN a progressé en un an, après un fort décrochage en 2017, notamment concernant sa capacité à prendre des décisions (53% des sondés, +2 points) et sa compréhension des problèmes quotidiens des Français (42%, +3 points). De plus, pour 24%, (-2 points), Marine Le Pen ferait une bonne Présidente de la République, un niveau comparable à celui de février 2017.

L’enquête a été réalisée en face à face, du 29 avril au 4 mai, sur un échantillon représentatif de 1.015 personnes selon la méthode des quotas.

Une des personnalités «préférées»

En avril, dans le baromètre mensuel Kantar-OnePoint, la présidente du RN faisait partie des personnalités que les Français aimeraient «voir jouer un rôle important au cours des mois ou des années à venir»; deuxième derrière Édouard Philippe, avec un résultat de 34%, soit une augmentation de huit points depuis la même enquête du mois précédent.

Lire aussi:

Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Tags:
sondage, Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, Présidentielle française 2022, élection présidentielle, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook