France
URL courte
Par
20823
S'abonner

Avec près de 3.000 nouveaux cas de Covid-19 détectés au cours des dernières 24 heures et un nombre de personnes en réanimation toujours en baisse, sous la barre des 4.900, la situation sanitaire semble s’améliorer en France.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 continue de baisser dans les services de réanimation en France et ils étaient ce 10 mai 101 de moins que la veille, à 4.870, montrent les données publiées par le ministère de la Santé. Le 9 mai, cet indicateur est pour la première fois depuis fin mars repassé sous la barre des 5.000.

La France a aussi enregistré ce lundi 292 décès supplémentaires dus au Covid-19 dans ses hôpitaux. Selon l’AFP, ce nombre est de 293. Ainsi, le nombre total de personnes décédées en raison de la maladie s’élève à 106.684.

Pour ce qui est des nouvelles contaminations, leur nombre est de 3.292, soit presque trois fois plus faible que dimanche. Il est à noter que le lundi ce chiffre statistique est d’habitude plus bas que les autres jours.

Progression de la vaccination

Ce lundi marque l’ouverture de la vaccination aux plus de 50 ans dans l'Hexagone. Désormais, les Français ayant entre 50 et 54 ans peuvent recevoir la substance médicale fabriquée par Pfizer ou Moderna dans les centres agréés.

Selon un communiqué du ministère de la Santé paru le 9 mai, depuis le début de la campagne de vaccination en France, 17.814.854 personnes, soit 26,6% de la population totale, ont reçu au moins une injection du vaccin anti-Covid et 7.765.912 personnes, soit 11,6% de la population, en ont reçu deux.

Propagation du coronavirus en France, 10 mai 2021
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 10 mai 2021

Lire aussi:

La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
«J'ai vu la pression d'un vestiaire»: des sportifs français évoquent la difficulté de révéler leur homosexualité
Cybersécurité: les données de chômeurs volées, enquête en cours à Pôle Emploi
Tags:
réanimation, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook