France
URL courte
Par
91023
S'abonner

Le nombre journalier de contaminations oscille autour des 20.000 en France, selon les chiffres fournis par les autorités sanitaires. Dans le même temps, le nombre de patients traités en soins critiques poursuit sa courbe descendante et atteint 4.442 ce 13 mai.

La France a fait état jeudi 13 mai de 4.442 patients atteints par le coronavirus hospitalisés dans des services de soins critiques (réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit une baisse de 141 en 24 heures. En 24 heures, 139 nouvelles admissions ont été enregistrées.

Propagation du coronavirus en France, 13 mai 2021
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 13 mai 2021

Dans les hôpitaux, 23.656 lits sont actuellement occupés, avec 618 nouvelles hospitalisations en 24 heures. Les autorités sanitaires ont dénombré 80.943 décès à l'hôpital liés au Covid-19, 131 de plus que la veille.

Variant indien

Santé publique France fait état d’une légère augmentation du nombre d’infections par le variant indien, sans pourtant constater qu’il existe une propagation «significative» de cette souche, classée comme «préoccupante» par l’Onu la semaine dernière.

«Une augmentation de la détection de cas dus au lignage B.1.617 est observée depuis une quinzaine de jours en France», annonce SPF dans son point épidémiologique hebdomadaire.

Le variant indien s’ajoute ainsi dans le classement de l’Onu aux britannique, sud-africain et brésilien.

Selon les statistiques pour le 11 mai, la France a recensé «24 épisodes impliquant au moins un cas» de variant indien dans sept régions métropolitaines ainsi qu'en Guadeloupe où le tout premier cas a été signalé.

«La grande majorité des épisodes déclarés à ce jour est liée à des cas de retour d'un séjour en Inde», précise Santé publique France.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
Tags:
Santé publique France, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook