France
URL courte
Par
238523
S'abonner

Face à la hausse du nombre d’agressions contre la police en France, Éric Zemmour a exprimé le 14 mai sur CNews son scepticisme sur l’efficacité du maintien de l’ordre par les policiers en banlieue. Selon lui, ils sont «du gibier sur lequel on tire».

Vendredi 14 mai sur CNews, Éric Zemmour a qualifié de «gibier sur lequel on tire» les policiers qui doivent maintenir l’ordre en banlieue, où la situation leur échappe, selon lui. Une déclaration qui intervient alors que les faits de violences envers les fonctionnaires de police se multiplient.

​«Les policiers ne maintiennent plus l’ordre en banlieue, ils sont au contraire du gibier sur lequel on tire. On est à la chasse. Depuis des semaines, il y a toutes les nuits des émeutes dans d’innombrables lieux en France, et ce sont les policiers qu’on vise, qu’on crie, qu’on attaque, qu’on caillasse, sur lesquels on envoie des tirs de mortiers», a-t-il déclaré avant de résumer: «l’ordre n’est plus maintenu».

Ainsi, la plus récente agression de ce genre remonte à la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 mai, lorsqu’un brigadier-chef de 51 ans a reçu une bouteille en verre à la tête lors d’une intervention pour tapage nocturne à Rive-de-Gier, entre Lyon et Saint-Étienne (Loire), indique France Bleu. Grièvement blessé à la tête, il a dû subir une intervention chirurgicale. Sa vie est toujours en danger.

Des mesures prises

Après le meurtre d’Éric Masson, brigadier tué le 5 mai à Avignon lors d’une opération anti-drogue, le gouvernement a pris une série de mesures visant à durcir les peines des agresseurs des forces de l’ordre.

Parmi ces mesures annoncées le 10 mai par Jean Castex, une peine de sûreté de 30 ans pour les personnes condamnées à perpétuité pour un crime commis contre les forces de l’ordre, l’abrogation du rappel à la loi ou encore la mise en place d’un référent dans les parquets judiciaires pour les violences commises contre les policiers.

Une hausse des agressions

Les agressions à l’encontre de la Police nationale ont plus que doublé entre 2000 et 2020, indique un article du Monde paru en février, s’appuyant sur les services statistiques du ministère de l’Intérieur. En janvier, 2.288 avaient déjà été enregistrées sur la base d’une remontée d’informations provenant de procès-verbaux.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Tags:
agression, Eric Zemmour, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook