France
URL courte
Par
9965
S'abonner

«Vous faites l'effort d'être vacciné, il est normal d'avoir une petite carotte». Le maire d’une commune dans le Tarn a écrit une lettre à la préfète demandant de lever l’obligation de porter le masque de protection en extérieur pour les personnes immunisées. Il a également fait remarquer l’amélioration de la situation dans la région.

Alors que les Américains vaccinés contre le Covid-19 sont autorisés à enlever leur masque par les autorités sanitaires depuis le 13 mai, la France ne change pas de position sur cette question. Le maire de Mazamet, dans le Tarn, Olivier Fabre, veut cependant suivre l’exemple américain.

Dans un courrier adressé à la préfète du Tarn le 14 mai, il a demandé de lever l’obligation de port du masque «en extérieur dans un premier temps» pour les nombreuses personnes déjà vaccinées, notant l'amélioration de la situation sanitaire: «un excellent rythme» de vaccination et la baisse des taux d’incidence sur le département concerné. En outre, il a appelé à retrouver au plus vite «une communication sociale normale».

Auprès d’Europe 1, l’élu a défendu cette mesure qu’il juge «logique».

«Aujourd'hui, on a quand même pas mal de recul sur le fait qu'il y a peu de contaminations en extérieur et qu'a fortiori, quand on est vacciné, on réduit de quasiment 80% son risque d'être contaminé et de contaminer les autres, a-t-il indiqué. Il me semblerait logique de pouvoir exonérer ceux qui ont eu leurs deux injections du port du masque en extérieur».

En outre, le maire a souligné au média que «retrouver une communication sociale normale est un aspect aussi important que la réouverture des cinémas, des théâtres, des terrasses».

Un coup de fouet pour l’immunisation

L’édile a également ajouté qu’il fallait «dès à présent réfléchir à comment on sort de ce port du masque systématique».

M.Fabre a dit à Europe 1 qu’une telle mesure «peut être une incitation à la vaccination».

«Vous faites l'effort d'être vacciné, de vous protéger et de protéger les autres... Il est normal d'avoir une petite carotte», a-t-il conclu.

Auparavant, les maires de Chanteloup-en-Brie et de Chalifert avaient écrit au préfet de Seine-et-Marne pour lui demander ne pas reconduire l’obligation de port du masque en extérieur au-delà du 30 avril. Mais ils n’ont pas été entendus.

Les États-Unis tombent le masque

Ce 13 mai, les États-Unis ont mis fin au port du masque dans les lieux clos.

«Si vous êtes complètement vacciné, vous n’avez plus besoin de porter un masque», s’est réjoui le Président Biden.

En pratique, la décision s’appuie sur des recommandations formulées par les autorités sanitaires américaines qui affirment qu’il ne sert désormais plus à rien pour les personnes vaccinées contre le Covid-19 de porter un masque en intérieur.

Entamant un assouplissement du confinement, la France, elle, hésite encore à abolir le port du masque en extérieur. Le ministre de la Santé a espéré le 4 mai, sur Europe 1, pouvoir supprimer cette mesure cet été mais n’a pas donné de date précise.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
obligations, vaccination, Covid-19, masques, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook