France
URL courte
Par
5933271
S'abonner

Le choix du rappeur Youssoupha pour l’hymne des Bleus ne fait pas l’unanimité, en particulier du côté du RN, lequel lui reproche des paroles haineuses envers Marine Le Pen. La ministre des Sports appelle à ne pas instrumentaliser le football.

Peu enthousiaste à l’idée du retour de Karim Benzema en équipe de France, le Rassemblement national (RN) l’est encore moins quant à l’hymne officiel des Bleus, interprété par le rappeur Youssoupha. Ce ne sont pas les paroles de cette nouvelle chanson «Écris mon nom en bleu» qui dérangent, mais bien l’artiste lui-même pour ses propos haineux à l’égard d’Éric Zemmour et de Marine Le Pen.

«Youssoupha, c'est un rappeur qui est populaire, qui est engagé contre le racisme, qui a des convictions. La Fédération française de football est elle aussi engagée contre le racisme», a défendu Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, vendredi 21 mai sur Franceinfo.

La veille, sur la même antenne, le numéro deux du RN Jordan Bardella avait rappelé des paroles de l’artiste à propos de la présidente de son parti: «dans ce rêve où ma semence de nègre fout en cloque cette chienne de Marine Le Pen». «Je pense qu’on a cédé aujourd’hui à une partie racaille de la France en choisissant Youssoupha», s’était-il indigné.

Si elle a affirmé son désaccord sur ce type de paroles, la ministre a justifié que celles-ci visaient à «dénoncer les propos de Marine Le Pen en termes de racisme, de haine, qu’elle répand dans la société». C’est la même ligne qu’a défendue, toujours vendredi, le député La République en marche (LREM) Jacques Marilossian dans Morandini Live, affirmant qu’il ne s’adressait pas à la «femme» mais au «leader politique».

Indignation du RN

Après l’intervention de Jordan Bardella, Gilbert Collard, député européen adhérant au RN, a reconnu au micro de BFMTV un «rappeur de talent» bien qu’il lui reproche ses propos sur «les violences policières systémiques» ou contre M. Zemmour et Mme Le Pen.

«La ministre des sports Roxana Maracineanu juge que Youssoupha est un bon choix, alors qu'il menace de viol une femme politique. Abject!», a réagi sur Twitter Julie Lechanteux, également eurodéputée RN. «Le rappeur Youssoupha est antifrançais. Je ne comprends pas le choix de la Fédération française de foot», a déclaré sur Boulevard Voltaire Jean Messiha, ancien membre du bureau national du RN.

Instrumentalisation?

La défense de Mme Maracineanu n’a pas non plus convaincu Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs actuelles. «On défend les femmes, sauf quand on n’est pas d’accord avec elles», a-t-elle commenté sur CNews. Rappelant la polémique sur les propos misogynes de Napoléon Bonaparte, elle dit «halluciner» que la Fédération française de football ait fait le choix «d’un mec qui appelle à tuer quelqu’un [les menaces envers Éric Zemmour, ndlr] et à engrosser une femme politique».

Avant la polémique sur l’hymne des Bleus, c’est le retour du joueur Karim Benzema en équipe de France qui avait déplu au parti. Il avait «une attitude déshonorante [...] quand il a dit qu'il refusait de chanter la Marseillaise, quand il a dit que son pays c'était l'Algérie», a accusé Jordan Bardella. Pour le sénateur RN Stéphane Ravier, Karim Benzema est un «Français de papier» qui devrait jouer «pour l’équipe algérienne».

Roxana Maracineanu, ayant affirmé sa confiance dans le choix de Didier Deschamps, a salué le retour d’un «atout supplémentaire pour cette équipe». «Toutes les personnes qui s'expriment sur le Karim Benzema ou sur l'hymne des Bleus, c'est clairement instrumentaliser le football», a-t-elle conclu vendredi, appelant à «faire union entre les gens qui viennent de différentes cultures et qui sont représentés dans cette équipe».

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Tags:
Roxana Maracineanu, Rassemblement national (RN), rappeur, football, hymne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook