France
URL courte
Par
121513
S'abonner

Le journaliste Olivier Dubois est otage au Mali, a annoncé ce 23 mai Jean-Yves Le Drian. Le gouvernement n'avait jusque-là confirmé que sa disparition.

Jean-Yves Le Drian a confirmé dimanche que le journaliste français Olivier Dubois était probablement l'otage d'un groupe djihadiste au Sahel.

«Tout nous laisse à penser qu'il est otage d'un groupe djihadiste», a déclaré sur RTL-LCI le ministre français des Affaires étrangères.

Le journaliste est apparu au début du mois dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux dans laquelle il disait avoir été enlevé en avril dans le nord du Mali par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), branche locale d'Al-Qaïda*, et avait appelé à l'aide les autorités françaises.

«Je m'appelle Olivier Dubois, je suis Français, je suis journaliste, j'ai été kidnappé à Gao le 8 avril 2021 par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans», déclare-t-il, assis en tailleur sous une tente. «Je m'adresse à ma famille, à mes amis et aux autorités françaises pour qu'elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me faire libérer.»

Reuters n'a pas été en mesure de confirmer l'authenticité de cette vidéo.

Opération française au Mali

La France intervient militairement au Mali depuis 2013 pour lutter contre des islamistes armés qui menaçaient alors la capitale Bamako après avoir pris le contrôle du nord du pays. Cette intervention s'inscrit désormais dans le cadre plus large d'une coalition de cinq pays du Sahel confrontés à des degrés divers à une menace djihadiste.

Le GSIM a revendiqué en décembre et janvier derniers la mort de cinq militaires français dans deux attaques distinctes au Mali.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
otage, Jean-Yves Le Drian, Mali, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook