France
URL courte
Par
4503
S'abonner

Priorité aux jeunes: un Pass Culture de 300 euros, une vaccination avancée, une rencontre avec le chef de la Fage. La vidéo de McFly et Carlito où le Président et ces youtubeurs enchaînent les anecdotes est surtout dans le viseur des critiques. «Qu'est-ce que ça a apporté?», s’insurge sur BFM TV Marine Le Pen.

Au début de son quinquennat, Emmanuel Macron a œuvré pour «habiter la fonction», contrairement à François Hollande qui se voulait être «un Président normal». La vidéo du concours d’anecdotes entre Emmanuel Macron et les vidéastes McFly et Carlito a déjà totalisé plus de 10 millions de vues. Cependant, pour Marine Le Pen, «le Président de la République ne lui apparaît plus du tout à la hauteur de sa fonction».

Invitée ce 25 mai sur le plateau de BFM TV, la présidente du Rassemblement national a critiqué l'initiative, en l’expliquant par le fait que «les dirigeants politiques dans notre pays ont des choses extrêmement importantes à dire aux Français et à faire pour eux».

«Il se perd manifestement dans l'insouciance, la frivolité, ce qui m'apparaît totalement en contradiction avec les épreuves que les Français vivent aujourd'hui […]. Je me pose la question à l'issue de cette vidéo: quel est le bénéfice pour le pays? Qu'est-ce que ça a apporté au pays? Et même, qu'est-ce que ça a apporté aux jeunes?», s’est interrogée Marine Le Pen.

​Une volonté de conquérir les jeunes à moins d’un an de la présidentielle?

Les deux célèbres youtubeurs et humoristes McFly et Carlito ont dévoilé le 23 mai la vidéo du «Concours d’anecdotes» avec Emmanuel Macron tournée à l’Élysée. Pour obtenir de ce dernier qu'il se prête au jeu, ils avaient relevé le challenge qu’il leur avait lancé à l'automne: «Faites une vidéo pour réexpliquer ces gestes [barrières], et si vous avez 10 millions de vues, vous venez tourner à l'Élysée».

Aux yeux de certains, cette initiative n’est pas un simple challenge mais pourrait être une tentative de redorer son image, d’autant plus que la secrétaire d'État à la Jeunesse Sarah El Haïry a indiqué dimanche sur BFM TV que «le Président de la République et l'ensemble du gouvernement est absolument mobilisé pour la jeunesse»

Ces derniers jours, outre la vidéo avec McFly et Carlito, Emmanuel Macron a rencontré le président de la Fage, première organisation étudiante. Le 21 mai, il a dévoilé un Pass Culture de 300 euros et destiné à 800.000 jeunes âgés de 18 ans. Le même jour le gouvernement a annoncé que la vaccination des plus de 18 ans serait avancée et commencerait dès le 31 mai.

Est-ce que cela signe sa volonté de conquérir les jeunes à moins d’un an de la présidentielle et de les prendre en compte dans sa stratégie d’après Covid-19? D’après le spécialiste de la communication politique Philippe Moreau-Chevrolet, interviewé par L'Obs: «Il faut savoir se méfier du politique. Il ne faut pas être naïf: avec ce genre de vidéos, les influenceurs aident un candidat à se faire réélire. Ils l'assument ou pas, mais on est bien dans le combat politique».

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
jeunes, YouTube, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook