France
URL courte
Par
329610
S'abonner

Un spectacle a été organisé par Dieudonné sur un terrain privé près de Toulouse malgré les restrictions toujours en cours. Près de 200 personnes y étaient présentes, dont certaines ont écopé d’une amende pour non-respect des consignes sanitaires.

Malgré le déconfinement en cours et l'autorisation de boire un verre en terrasse depuis le 19 mai, l’interdiction des rassemblements de 10 personnes et plus ainsi que des concerts n’est pas encore levée.

Toutefois des événements clandestins continuent d’être repérés en France.

L'humoriste aux multiples condamnations dans l’Hexagone, Dieudonné M'Bala M'Bala, a contourné les règles et a donné un spectacle, organisé illégalement, le 29 mai dans la commune de Saint-Jory, au nord de Toulouse, rapporte La Dépêche du midi.

Selon le quotidien, plus de 200 spectateurs ont participé à l’événement, et 11 personnes ont été verbalisées pour des infractions «liées à la police de la route et au non-respect des consignes sanitaires».

Dans la soirée, vers 19h, des résidents du secteur ont été surpris d’apercevoir une centaine de voitures stationnées à proximité de la route départementale 820, tandis qu’aucun rassemblement n’était normalement prévu à proximité, indique le média. Certains habitants ont même pensé qu’il s’agissait d’une fête sauvage.

Les passants ont alors prévenu la mairie.

«Le réseau Participation citoyenne Saint-Jory a rapidement donné l'alerte et la police municipale puis la gendarmerie étaient sur les lieux lors du début de l'installation», a déclaré le maire de Saint-Jory, Thierry Fourcassier, en ajoutant que la préfecture a évoqué un spectacle de Dieudonné.

La Dépêche du midi relate que lorsque les forces de l’ordre sont arrivées sur place, elles ont découvert un homme semblant jouer devant un public assis calmement dans l’herbe, dont les rires et les applaudissements ont été entendus. Un peu plus tard, les agents ont reconnu l’humoriste.

Des verbalisations

À la fin du spectacle, qui se déroulait sur un terrain privé, «des verbalisations des voitures mal garées, puis contrôle stupéfiants, alcool et couvre-feu à respecter» ont eu lieu, a précisé le maire de la commune sur son compte Facebook en appelant à la plus grande vigilance. Tout s’est terminé dans le calme, précise le quotidien.

Quant au propriétaire du terrain, loué par Dieudonné, il devrait être entendu par les enquêteurs.

Ciblé pour ses propos

L'humoriste a fait l’objet de nombreux procès pour apologie du terrorisme, provocation à la haine raciale et diffamation ainsi que pour injure publique.

Le 12 mai, une peine d'emprisonnement et une amende de 10.000 euros ont été requises à son encontre, jugé devant le tribunal correctionnel de Paris, pour «injure publique» dans des vidéos dont il nie être à l'origine.

Il était poursuivi dans deux affaires distinctes. Dans un cas, il était jugé pour «injure publique envers un fonctionnaire», en l'occurrence Frédéric Potier, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, dans une vidéo diffusée en septembre 2020. Parallèlement, il était mis en cause dans une autre affaire pour «injure publique à caractère antisémite» et «contestation de crime contre l'humanité» dans deux vidéos datant du mois de mai 2020.

Pour l'avocat de Dieudonné, son client a été victime d'un «deepfake».

En outre, le 26 mars, Manuel Valls l’a attaqué en diffamation pour une vidéo publiée sur YouTube en octobre 2020 dans laquelle il «accuse Valls d'avoir agressé sexuellement une élève quand il était prof d'histoire» et prétend qu'il a été placé en garde à vue pour ces faits, relate à l'AFP l'avocat de l'ancien Premier ministre.

Le 10 septembre, il a été condamné à 10.000 euros d'amende pour avoir tenu des propos racistes en juin 2017 dans le cadre de son spectacle le «bal des quenelles», a appris l’agence auprès du parquet de Chartres.

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
«Tribunal populaire» d’une star du football algérien qui s’est affichée avec un mannequin
Touristes russes arrêtés au Tchad: le gouvernement a «commis une erreur» – exclusif
Tags:
déconfinement, restrictions, spectacle, Dieudonné M'Bala M'Bala, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook