France
URL courte
Par
159242
S'abonner

À Besançon, une jeune femme a été interpellée par un maître-nageur à l’issue de 45 minutes de natation dans une piscine municipale. En cause? Son maillot de bain jugé comme étant non conforme aux normes. Il s’agissait d’un tanga, insiste la nageuse. La ville lui présentera des excuses, informe L’Est Républicain.

«J’ai eu l’impression d’être une gamine de 14 ans à qui on dit qu’elle est mal habillée et que sa tenue n’est pas appropriée», explique au micro de L’Est Républicain Tara Paillard, 27 ans. Vendredi dernier, elle a en effet été interpellée à la piscine municipale, alors qu’elle rentrait après une séance de natation enveloppée dans une serviette.

«Un maître-nageur est venu vers moi pour me dire: “Mademoiselle, je suis désolée de vous dire ça, votre maillot de bain n’est pas conforme, il est trop échancré”», raconte-t-elle.

Aux objections de la femme qui a précisé qu’il s’agit d’un tanga, son interlocuteur a opposé que les strings étaient interdits, ajoutant que la prochaine fois l’entrée au bassin lui serait refusée.

Humiliée, elle veut s’adresser à la mairie

Décrivant les sentiments qu’elle a alors ressentis, elle évoque le stress et l’humiliation. Elle ajoute qu’elle considère que son maillot de bain, qu’elle utilise depuis un an, était bel et bien conforme aux normes. «Je sais que je ne suis pas en tort».

La jeune femme confie donc vouloir s’adresser à la ville et décrire ses sentiments.

«L’idée ce n’est pas de me venger, mais le problème est qu’en 2021 il y a beaucoup de choses qui font débat, mais quand ça nous arrive personnellement on se sent plus ou moins coupable. Et je pense qu’il ne faut pas avoir peur de dire les choses», argumente-t-elle.

Et d’estimer qu’il ne fallait pas laisser passer ce genre de choses par rapport au corps de la femme. «Un homme qui va à la piscine, on ne va pas lui dire que son maillot de bain est trop serré ou trop moulant».

Les excuses suivront

La directrice du service des sports de Besançon, contactée par L’Est Républicain, a promis que des excuses seraient présentées. Et d’expliquer que suite à un cas similaire enregistré l’année dernière, il a été décidé de ne pas intervenir dans de telles situations.

Elle attire toutefois l’attention sur le fait que le maître-nageur a attendu la fin de la séance pour lui parler. «Il a fait une application du règlement qui est subjective, on ne va pas vérifier les centimètres de maillot de bain», conclut-elle.

Quelles sont les exigences en matière de maillots de bain?

Si la tenue que Tara Paillard a montré à nos confrères de l’Est Républicain n’est certainement pas un string et ne doit donc pas poser problème, certaines tenues sont proscrites dans les piscines municipales pour des raisons sanitaires, d’hygiène et de sécurité.

Les femmes sont autorisées à porter un maillot de bain composé d’une seule ou de deux pièces, un bikini ou un trikini. «Pour le bas, le choix se fera entre le shorty de bain, la jupette de bain ou encore le tanga», précise GuidePiscines.fr.

Les hommes peuvent porter shorty, boxer, slip de bain ou slip bandeau.

D’autres types de tenues, dont les bermudas, les strings, les shorts longs ou les burkinis portés par certaines femmes de confession musulmane ne sont pas tolérés, et ce avant tout dans le souci de prévenir la pollution des bassins.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Tags:
piscine, France, maillot de bain
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook