France
URL courte
Par
111232
S'abonner

Un troisième référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie se tiendra le 12 décembre 2021, a annoncé ce 2 juin le ministre des Outre-mer. Il sera suivi d’une période de transition d’une durée d’un an et demi avant une quatrième consultation référendaire.

Le troisième référendum d'autodétermination de la Nouvelle-Calédonie aura lieu le 12 décembre 2021, a annoncé ce 2 juin Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

«Nous considérons que l'intérêt général commandait de faire cette consultation référendaire le plus rapidement possible [...] aussi le gouvernement organisera le 12 décembre 2021», ce référendum.

Une période de transition est prévue après le vote, qui durera jusqu’au 30 juin 2023, avant une quatrième consultation référendaire, a-t-il ajouté.

Cette annonce intervient au lendemain de la fin d'une semaine de travail à Paris, à laquelle les représentants des formations politiques calédoniennes, loyalistes et indépendantistes ont participé.

Précédents référendums

Les premières consultations sur l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie ont eu lieu le 4 novembre 2018 et le 4 octobre 2020.

Les loyalistes l'ont emporté lors des deux premiers référendums. Cependant, leur proportion a reculé de 56,7% à 53,3%, quand celle des personnes pour l’indépendance a augmenté de 43,3% à 46,7%.

Si la majorité se prononce pour l’indépendance du territoire, cela permettra de se préparer à l'exercice de la pleine souveraineté. Sinon, un nouveau statut devra être élaboré pour la Nouvelle-Calédonie, qui fera l’objet d’un autre référendum réservé aux électeurs calédoniens, indique Le Monde.

L’organisation de cet ultime référendum est prévue par l’accord de Nouméa du 5 mai 1998. La question à laquelle les électeurs devront répondre «oui» ou «non» restera la même: «Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante?».

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
transition, vote, indépendance, référendum, Nouvelle-Calédonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook