France
URL courte
Par
11233
S'abonner

Malgré la perspective du pass sanitaire et d'une réouverture progressive des frontières, Emmanuel Macron appelle ses compatriotes qui prennent des vacances à rester dans l'Hexagone. Son but est de soutenir le tourisme interne, en grande souffrance depuis le début de la crise.

Invité le 8 mai sur Europe 1, le secrétaire d'État chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a annoncé que le gouvernement travaillait à un système de classification tricolore des pays en fonction de l'intensité de l'épidémie qui y règne, notamment pour les Français qui souhaiteraient voyager à l'étranger cet été. Cependant, lors d'un déplacement à Saint-Cirq-Lapopie (Lot), le 2 juin, Emmanuel Macron a appelé les Français à rester au sein du territoire.

«Les vacances seront possibles cet été. J'ai envie de dire, en 2021, les vacances, c'est en France, c'est encore mieux. Nous avons la possibilité d'accueillir nos compatriotes dans les meilleures conditions», a déclaré Emmanuel Macron en louant les «territoires absolument magnifiques» et les «villages sublimes» du pays.

​Selon lui, le but est de soutenir le tourisme interne, en grande souffrance depuis le début de la crise. Le gouvernement entend donc continuer à soutenir le secteur, lequel a déjà reçu 30 milliards d'euros depuis le début de la crise et s'apprête à en recevoir 15 milliards supplémentaires.

Ce «plan de reconquête» vise à «réinventer le modèle» touristique. «On peut faire encore beaucoup mieux», «on le sait, on l’a appris de cette crise», a assuré M. Macron.

Plateforme des «Pass sanitaires européens»

Promis vers la fin du mois de mai, le système de classification tricolore des pays en fonction de l'intensité de l'épidémie de Covid-19 n’a toujours pas été annoncé par le gouvernement.

La France n’a pas encore rejoint la plateforme technique lancée par l’UE permettant d'utiliser un pass sanitaire attestant qu’une personne est vaccinée, immunisée à la suite d’une infection ou qu’elle a passé un test négatif, pour voyager dans différents pays de l'Union cet été. Sept États y sont déjà connectés (Bulgarie, République tchèque, Danemark, Allemagne, Grèce, Croatie, Pologne). Pour l’Hexagone, le pass sanitaire en vigueur à partir du 9 juin sera reconnu le 21 juin par les autres pays.

Un Français sur deux ne partira pas en vacances

Après un an et demi d'épidémie, deux confinements et un couvre-feu, tous les Français sont pas prêts à profiter de l’été pour aller quelque part. 

Selon un sondage Ifop réalisé le 10 mai pour le site Voyageavecnous, à peine 52% des Français comptent partir pendant la période estivale. Pour un quart de ceux n’en ayant pas la possibilité, le problème est d'ordre financier: seulement un tiers des plus modestes pourront profiter de paysages différents, un chiffre en baisse de 10 points par rapport à 2020.

L'idée de devoir annuler ses vacances en cas de rebond épidémique ou de nouvelles restrictions inquiète 64 % de ceux qui ont prévu de partir.

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
«J'ai vu la pression d'un vestiaire»: des sportifs français évoquent la difficulté de révéler leur homosexualité
Tags:
tourisme, été, vacances, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook