France
URL courte
Par
4016
S'abonner

Pour la première fois en France le 15, le 17, le 18 et le 112 ont été touchés par un important dysfonctionnement qui a probablement causé la mort de trois personnes. Le ministre de l’Intérieur fustige des «dysfonctionnements inacceptables», alors que la question de rénover le système se précise.

Le 2 juin en fin de journée et dans la nuit, une panne chez Orange a gravement perturbé le fonctionnement des numéros d'appel téléphonique des secours dans toute la France.

Ce qui est arrivé

Pendant au moins sept heures mercredi, à partir de 16h45 environ, les numéros 15 (Samu), 17 (police), 18 (pompiers) et 112 (numéro européen unique) ont été inaccessibles ou très difficilement joignables dans l'ensemble de la France, forçant les gens à rappeler de nombreuses fois ou à utiliser des lignes directes à 10 chiffres mises en place dans l'urgence par les autorités.​

Orange s’explique

L'opérateur téléphonique Orange s'est excusé jeudi pour cette panne «rarissime» qui a empêché l'accès aux numéros de secours et continuait par endroits ce 3 juin.

«Il y a eu un certain nombre de perturbations très limitées pendant la matinée. Au moment où nous parlons, l'ensemble de ces numéros d'urgence fonctionnent normalement», a indiqué jeudi le PDG d'Orange Stéphane Richard au JT de TF1, tout en écartant l'hypothèse d'une cyberattaque.

«La cause racine» est «plus probablement une défaillance logicielle dans (les) équipements critiques de réseaux», a-t-il dit.

Victimes de la panne

Cette panne pourrait être en partie responsable de trois morts. Comme l’a annoncé Gérald Darmanin ce 3 juin au matin, dans le département du Morbihan un homme de 63 ans serait décédé en «n'ayant pas pu joindre les services de secours à temps et ayant eu une maladie cardiovasculaire».  Selon la préfecture citée par France Bleu, l'épouse de la victime a tenté d'appeler à la fois le SAMU via le 15 mais également le numéro d'appel d'urgences européen, le 112, sans succès. Une enquête administrative a été «sollicitée par l'Agence régionale de santé».

M. Darmanin a également évoqué les accidents cardiovasculaires mortels de deux autres personnes à La Réunion.

Darmanin réagit

Le ministre de l'Intérieur a fustigé des «dysfonctionnements graves et inacceptables» et a indiqué que la cellule interministérielle de crise avait décidé de «maintenir les numéros alternatifs jusqu'à demain matin».

Il a également précisé qu’il fallait encore comprendre si la mort de ces trois personnes était due à l'impossibilité de joindre les secours.

Vers le modèle du 911 américain?

La porte-parole du ministère de l'Intérieur, Camille Chaize, a précisé sur BFM TV que la panne pouvait être «l'occasion de revoir le dispositif de numéros d'urgence pour qu'il soit plus simple et lisible pour le grand public».

Dans un communiqué publié jeudi 3 juin, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a appelé à rénover «notre système d'alerte» et à créer un numéro unique dédié aux appels d'urgence.

L'Assemblée nationale a adopté en première lecture jeudi dernier une proposition de loi qui vise notamment à instaurer ce numéro unique sur le modèle du 911 américain. Ce texte consensuel est désormais attendu au Sénat.

Lire aussi:

Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Tags:
Orange, panne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook