France
URL courte
Par
Élections régionales et départementales 2021 en France (44)
9223
S'abonner

Des «likes» mis en 2019 à des publications du vice-président du Rassemblement national ont coûté au jeune candidat LREM Enzo Favaro sa 23ème place dans la liste LREM aux élections régionales de Haute-Garonne. La tête de liste Vincent Terrail-Novès l’en a retiré par une «décision ferme et inflexible».

Un nom a été retiré de la liste de Vincent Terrail-Novès, candidat principal de la majorité présidentielle aux régionales en Occitanie, pour des likes mis sur des photos du Rassemblement national.

Il s’agit du jeune candidat indépendant Enzo Favaro, 21 ans, soutenu par La République en marche, qui avait mis des «likes» à Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national, sur Instagram. Même si les photos datent de 2019, ces «j’aime» ont ressurgi en pleine course des régionales.

Le 1er juin, Louis Bontemps, responsable des jeunes Républicains du Lot, où a commencé le tour de France d’Emmanuel Macron, a relayé sur Twitter les captures d’écran témoignant de ces «likes» laissés par Favaro, fondateur de l'Association Nationale du Devoir de Mémoire de la Jeunesse à Toulouse.

«Vincent Terrail-Novès vous qui aspirez à opérer un rassemblement de la "droite modérée et la gauche raisonnée", vous n’êtes pas choqué lorsque votre 23eme de liste Enzo Favaro like Jordan Bardella sur les réseaux sociaux depuis qq années? Les actes doivent suivre les belles paroles!», s’est-il exclamé.

Une «décision ferme et inflexible»

La réaction n’a pas tardé. Le jour suivant, Terrail-Novès a diffusé un communiqué en déclarant «la suspension immédiate d’Enzo Favaro présent à la 23ème place sur la liste Haute-Garonne». Le document a précisé que «ce dernier [avait] en effet reconnu avoir liké trois photos de Jordan Bardella il y a deux ans».

«Je ne transigerai jamais avec les valeurs progressistes et républicaines qui sont les miennes. […] En découvrant hier ces faits, j’ai pris la décision ferme et inflexible de suspendre Enzo Favaro qui ne participe donc plus à la campagne», a-t-il assuré.

Contacté par La Dépêche, Enzo Favaro a expliqué ne pas souhaiter commenter cette affaire qu’il a qualifiée d'«indigne».

Dossier:
Élections régionales et départementales 2021 en France (44)

Lire aussi:

Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Tags:
La République en Marche! (LREM), Occitanie, Haute-Garonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook