France
URL courte
Par
101113
S'abonner

Les autorités sanitaires françaises font état de 2.571 patients atteints du Covid-19 dans les services de réanimation, contre 2.754 la veille. Dans le même temps, le coronavirus a été diagnostiqué à 6.953 personnes en France en l’espace des dernières 24 heures.

Le nombre de patients atteints du Covid-19 dans les services de réanimation en France est tombé à son plus bas niveau depuis le début de l'année, à 2.571, soit 106 de moins que le 2 juin, selon les données officielles publiées vendredi.

Quant aux hospitalisations, la décrue se poursuit également avec 14.801 lits occupés ce vendredi, indique Santé publique France.

Le nombre des nouvelles contaminations reste lui aussi sur une tendance à la baisse, avec 6.953 cas signalés contre 11.268 vendredi dernier.

Propagation du coronavirus en France, 4 juin 2021
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 4 juin 2021

Quelque 88 décès supplémentaires ont été enregistrés vendredi, dont 81 dans les hôpitaux. L'épidémie due au coronavirus a désormais fait 109.916 morts en France.

Mortalité en baisse

Le nombre moyen journalier de décès, toutes causes comprises, suit une courbe descendante depuis début mai, informe l'Insee dans son bilan hebdomadaire des morts lors de la pandémie.

«Au cours du mois de janvier, environ 2.150 décès ont été enregistrés en moyenne chaque jour. […] En février, le nombre moyen de décès quotidiens diminue et s’établit à 2.040 […]. La baisse, qui s’était poursuivi la première quinzaine de mars (avec 1.880 décès en moyenne par jour), fait place ensuite à une stabilisation jusqu’à début mai. Entre le 1er et le 24 mai, le nombre de décès quotidiens diminuerait pour s’établir à environ 1.730 selon les données, encore provisoires, enregistrées au 4 juin», a précisé l’institut statistique.

Comparé le nombre de morts à celui enregistré il y a deux ans, ce nombre s'accroît que pour les plus de 65 ans.

Lire aussi:

Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Tags:
réanimation, Santé publique France, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook