France
URL courte
Par
14635
S'abonner

Pour la première fois depuis sa nomination, Jean Castex est mieux jugé qu’Emmanuel Macron, montre un récent sondage. L’action gouvernementale reste sévèrement jugée.

Alors qu’il s’apprête à se lancer dans une tournée en soutien aux candidats LREM pour les régionales, d’après Le Figaro, Jean Castex peut se targuer d’avoir une cote de popularité ascendante. Le Premier ministre est même mieux considéré qu’Emmanuel Macron, pour la première fois depuis son entrée en fonction, à en croire un sondage YouGov pour Le HuffPost.

Monsieur Déconfinement glane ainsi 31% d’opinions favorables, contre 30% pour le chef de l’État. Dans le détail, sa progression est surtout manifeste chez les 18-34 ans, auprès desquels le chef du gouvernement gagne huit points (33% d’opinions favorables). Un effet peut-être de ses récents efforts de communication, ses annonces impromptues dans le train de nuit Nice-Paris n’étant pas passées inaperçues.

Chez les jeunes, Jean Castex vole même la vedette à Emmanuel Macron, scotché à 30%, alors que ce dernier n’a pas lésiné pour tenter de séduire ce public ces dernières semaines, entre pass culture à 300 euros et entretien avec les youtubeurs McFly et Carlito.

Le gouvernement désavoué

Si Jean Castex voit donc sa cote de confiance frémir, le jugement sur l’action gouvernementale reste peu amène, 64% des Français la désapprouvant. L’économie semble en particulier être le talon d’Achille de l’exécutif, puisque 60% des sondés pensent que sa gestion en la matière est mauvaise. Près de sept Français sur 10 estiment en outre que l’économie de leur pays est en mauvais état.

Un sentiment corroboré par les chiffres, puisque le PIB français a encore reculé de 0,1% au premier trimestre 2021, selon les dernières données de l’Insee qui tablait pourtant sur une hausse de 0,4 %. À cela s’ajoute un déficit budgétaire qui devrait passer à 220 milliards d’euros cette année, comme l’a annoncé à l’AFP le ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt. Un chiffre bien loin des 173,3 milliards entrevus par la loi de finances.

Au rayon des critiques, les Français reprochent encore aux membres du gouvernement de ne pas être compétents (63%), de ne pas s’en tenir à une ligne claire (58%), voire de ne songer qu’à leurs électeurs (56%).

Plus généralement, une majorité de sondés (61%) déclarent ne plus faire confiance aux politiques et à la qualité de la démocratie en France. Un désamour qui s’exprime d’ailleurs parfois frontalement, comme Emmanuel Macron a récemment pu en témoigner. En visite dans le Lot, le chef de l’État s’est vu apostrophé par un passant qui lui a lancé: «Heureusement que vous partez bientôt».

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
jeunes, économie, Emmanuel Macron, Jean Castex, sondage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook