France
URL courte
Par
7415
S'abonner

La crise sanitaire a fortement dégradé les finances du système de retraite, amenant le retour à l'équilibre au milieu des années 2030 dans le meilleur des scénarios, selon le rapport annuel du Conseil d'orientation sur les retraites (COR) remis aux partenaires sociaux.

Ces projections tombent alors qu'Emmanuel Macron a entrouvert la porte jeudi à la mise en place d'une réforme paramétrique pour améliorer les finances du régime avant la fin du quinquennat, une perspective qui a entraîné une levée de boucliers de la part des syndicats.

Le solde du régime des retraites qui se trouvait quasiment à l'équilibre en 2019 s'est ainsi détérioré dans la dernière année, affichant un déficit de 18 milliards d'euros en 2020, soit 0,8% du PIB. Ce besoin de financement était d'un milliard d'euros en 2019, avant l'apparition de la crise sanitaire.

En tenant compte du transfert exceptionnel de cinq milliards d'euros du Fonds de réserve des retraites (FRR), le déficit s'est réduit à 13 milliards, soit 0,6 % du PIB.

Cette détérioration s'explique par une forte contraction des ressources liées au recul des cotisations pendant la crise. Cette baisse n'a pas été compensée par la diminution des dépenses liée à la surmortalité des retraités enregistrée jusqu’à présent.

Les projections sont néanmoins plus optimistes que celles de novembre 2020, qui prévoyaient un déficit de 23,5 milliards d'euros, avec la prise en compte de la surmortalité en fin d'année 2020 et en raison d'une contraction moins forte qu'anticipée de l'activité.

Avec ces résultats, le retour à l'équilibre est envisagé pour le milieu des années 2030, selon les meilleurs scénarios de croissance. La trajectoire reste néanmoins "maîtrisée", dit le COR. Le solde varierait entre +2,1% et -0,7% du PIB en 2070 selon les scénarios retenus.

Lire aussi:

Deux églises catholiques brûlées sur des terres autochtones au Canada - vidéo
Le «gifleur» de Macron fait appel de ses condamnations complémentaires
Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
Tags:
France, finances
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook