France
URL courte
Par
73718
S'abonner

Les propos de Mélenchon sur des attentats et la présidentielle occultés par la vidéo polémique de Papacito puis l’ouverture d’une enquête pour «provocation» au meurtre. Une coïncidence? Le youtubeur voit dans la controverse un simple contre-feu allumé par le chef des Insoumis.

Deux jours après que Jean-Luc Mélenchon a porté plainte contre Papacito pour sa vidéo mettant en scène l’assassinat d’un électeur LFI, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête à son encontre. Le youtubeur dénonce cependant «un montage fallacieux» et conseille de regarder la séquence dans son intégralité.

La vidéo titrée «Le gauchisme est-il pare-balles?» a été publiée le 6 juin sur YouTube: d’une durée de presque 20 minutes, elle met en scène deux hommes tirant à l’arme à feu sur un mannequin. La séquence est précédée d’un message vaguement ironique: «Le but de la vidéo n’est pas de vous engager à produire de la violence. Elle est purement expérimentale».

Se confiant à Valeurs actuelles, Papacito précise le caractère «humoristique» de la scène qui est «certes provocante». «C’est mon métier: je suis polémiste», explique-t-il, tout en démentant tout appel au meurtre contre Jean-Luc Mélenchon.

«Le gauchiste prône le désarmement de la police, moins de forces de l’ordre, l’extrême gauche y compris mélenchonnienne prône un désarmement de la police. […] Et il y a des attentats régulièrement […]. Ce que je voulais montrer dans cette vidéo c’est les résultats de leur politique, à l’extrême gauche», dit-il.

Une histoire utilisée par Mélenchon?

Selon Papacito, cette controverse doit être expliquée par un simple contre-feu allumé par Jean-Luc Mélenchon après ses propos. Le 6 juin, interrogé dans l’émission Questions politiques (France Inter/Le Monde/Franceinfo), le chef de file des Insoumis et candidat à la présidentielle a mis en garde contre «un grave incident ou un meurtre» juste avant les élections de 2022 et s’est dit persuadé que tout était «écrit d’avance».

«Cette histoire a été utilisée pour que Jean-Luc Mélenchon fasse oublier son énorme dérapage qui était insultant à l’égard des familles des attentats. Je le dis: il n’y a dans la vidéo absolument aucun appel à tirer sur des gens de gauche et encore moins sur Jean-Luc Mélenchon. Jamais je ne me serais permis de faire ça. Je suis irréprochable», affirme Papacito.

Le youtubeur a en outre expliqué que la collision de ces deux polémiques était une coïncidence, due notamment aux «deux semaines» employées pour le montage.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Tags:
élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook