France
URL courte
Par
11918
S'abonner

«Encore un petit effort de sécurité» et le port du masque en extérieur sera levé dès le 1er juillet, a promis sur RTL Jérôme Salomon. Mais son port obligatoire sera maintenu à l'intérieur, car «il y a beaucoup plus de risques». Or, le ministère de la Santé dit n’avoir encore rien décidé là-dessus.

Le port du masque en extérieur devrait être levé à partir du 1er juillet, «si les conditions le permettent», dans le respect maintenu des gestes barrières, comme le lavage des mains et les distances, a annoncé ce lundi le directeur général de la santé au micro de RTL.

​Il a ainsi fait écho aux propos tenus le 6 juin par le ministre de la Santé, assurant que les autorités ne demanderont pas «aux Français de porter le masque à l’extérieur un jour de plus que ce qui sera nécessaire».

En revanche, en intérieur, le masque sera toujours obligatoire car «il y a beaucoup plus de risques», a rappelé Jérôme Salomon.

«On a un calendrier cohérent, progressif, lié à la situation, ce calendrier les Français l'ont parfaitement compris et respecté, et donc si tout se passe bien, on lèvera encore un certain nombre de contraintes le 30 juin, si les conditions le permettent», a indiqué le responsable.

Le ministère commente

Or, dans une déclaration transmise lundi à l'AFP après l’intervention de M.Salomon, le ministère de la Santé a indiqué qu’«aucune décision n'a encore été prise concernant le port du masque en extérieur dans les prochaines semaines, qui reste donc la règle».
Selon le ministère, les experts scientifiques «seront amenés à se prononcer au cours du mois de juin sur une évolution de cette règle».

Pas de vaccination obligatoire pour l’instant

Le couvre-feu sera, «comme prévu», également levé le 30 juin, date de la prochaine et dernière étape du déconfinement progressif, a fait savoir Jérôme Salomon, tout en soulignant qu’«il faut encore être vigilant, il faut encore être prudent».

Il s'est par ailleurs opposé à rendre la vaccination obligatoire, ajoutant cependant que «toute la population qui est candidate à la vaccination, de 12 à 99 ans, doit être incitée à cette vaccination». Son objectif est de vacciner le maximum de Français. À ce jour, la barre des 30 millions de personnes ayant reçu une première dose est atteinte.

Par ailleurs, le directeur général de la santé s’est félicité des «bonnes nouvelles» car «ce week-end, nous sommes passés sous la barre des 5.000 cas».

Une levée progressive des restrictions

Au 30 juin, la levée des dernières restrictions est prévue: le couvre-feu et les limites de jauges dans les établissements recevant du public seront annulés; les festivals de plein air reprendront, mais avec des jauges.

La France a entamé le 9 juin la troisième phase du déconfinement avec le décalage du couvre-feu à 23h et la réouverture des terrasses à 100% de leur capacité. Les sports sans contact ont repris pour tout le monde et les frontières se sont ouvertes aux étrangers à condition de présenter un pass sanitaire.

Depuis le 9 juin, tous les voyageurs vaccinés contre le Covid-19 en provenance des pays de l'Union européenne peuvent également se rendre en France sans test PCR. Selon une classification des pays définie sur la base d'indicateurs sanitaires, l'Espace européen, l'Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour figurent dans une liste «verte», sans circulation active du virus.

Lire aussi:

Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Tags:
Jérôme Salomon, santé, Covid-19, restrictions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook