France
URL courte
Par
8726
S'abonner

Plusieurs marques de glaces ou de biscuits ont été retirées des supermarchés car présentant une teneur trop élevée en oxyde d’éthylène, jugé cancérigène, dans l’attente des résultats d’une enquête.

Par temps de canicule, plusieurs glaces et sorbets ainsi que d’autres produits alimentaires contenant du sésame, tels le couscous et certains biscuits, ont été rappelés ou retirés de la vente, fait savoir la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF).

En cause, la présence d’oxyde d’éthylène, un pesticide classé cancérigène, «à une teneur supérieure à la limite maximum réglementaire dans certains lots» de ces graines, explique l’autorité.

Plus de 7.000 produits sont actuellement présents sur la liste publiée sur le site de la DGCCRF, régulièrement mise à jour dans l’attente des résultats des investigations lancées.

Les cas précédents

La teneur élevée du produit chimique en question, interdit en Europe mais pouvant être toléré à faible dose dans certains produits d’importation, a été signalée dès l’automne dernier. Ses traces ont été détectées dans plus de 250 tonnes de graines de sésame en provenance d'Inde, avertissait début novembre l'association de consommateurs UFC-Que choisir. L’oxyde d’éthylène est en effet suspecté d'être cancérigène et délétère pour la fertilité, avançait l’organisme.

Par conséquent, une première liste des produits rappelés a été publiée mi-novembre par la DGCCRF concernant céréales, biscuits, gâteaux apéritifs, houmous, chocolat et plusieurs autres produits vendus dans plusieurs enseignes de la grande distribution.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 8,2 frappe l’Alaska, un risque de tsunami
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
La Martinique de nouveau confinée
Tags:
santé, pesticides, biscuits
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook