France
URL courte
Par
3254
S'abonner

Le port du masque dans les cours d’écoles, initialement maintenu, sera finalement levé dès jeudi parallèlement à l’obligation générale de porter un masque en extérieur, relate France Télévisions. C’est un avis favorable de la Haute Autorité de santé qui a fait changer d’avis le gouvernement.

Suite à un avis favorable de la Haute Autorité de santé, le gouvernement a décidé de mettre fin à l’obligation du port du masque dans les cours d’école à compter de jeudi, rapporte France Télévisions. Ainsi, quelques heures après l’annonce par Jean Castex de la levée du port du masque en extérieur, les autorités sont revenues sur leur décision initiale de le maintenir dans les cours de récréation, considérées comme des espaces de «regroupement et de proximité».

En faisant part ce 16 juin de la fin de l’obligation de porter un masque en extérieur, le Premier ministre a en effet évoqué quelques exceptions à cette nouvelle règle: le port du masque reste obligatoire dans les lieux bondés, dans les files d’attente ainsi que dans certaines autres circonstances.

Annonces du Premier ministre

S'exprimant ce mercredi à l’issue du Conseil des ministres, Jean Castex a annoncé l'assouplissement de certaines restrictions anti-Covid décidées par le gouvernement en raison de l'évolution positive de la situation sanitaire dans le pays. La levée du port du masque en extérieur à partir de jeudi mise à part, c’est également celle du couvre-feu dès dimanche 20 juin qui a été communiquée par le Premier ministre.

Pour rappel, initialement le couvre-feu, en vigueur à partir de 23 heures, ne devait prendre fin que le 30 juin.

Lire aussi:

La sorcellerie a la cote sur TikTok: «Dans des temps compliqués», un moyen pour «donner un sens à notre vie»
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Tags:
Covid-19, école, masques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook