France
URL courte
Par
5015
S'abonner

Dans le contexte de la crise sanitaire, une société morbihannaise a présenté une cabine de vote qui permet d’entrer et de sortir sans aucun contact et en préservant toute la confidentialité, relate Le Parisien.

Soucieuse d’adapter le processus électoral aux normes sanitaires en vigueur en France, l’entreprise morbihannaise Éditions Événements et tendances a conçu un isoloir destiné à remplacer la traditionnelle cabine étroite avec rideau en tissu, rapporte Le Parisien.

Implantée sur la commune d’Arradon et qui travaille en lien avec plus de 8.000 municipalités françaises, la société compte commencer à développer son invention à l’échelle nationale, notamment en vue de la prochaine élection présidentielle.

«Nous avons pensé, afin d’éviter de toucher une surface déjà touchée 300 fois au cours de la journée, à un système en escargot: on passe dans une petite cabine qui permet d’entrer et de sortir sans aucun contact et en préservant toute la confidentialité du vote», a expliqué au quotidien régional le directeur de l’entreprise, Alexandre Deby.

Des essais en cours

Ce dernier raconte avoir exposé son projet au maire de Grand-Champ, qui est aussi président de l’association des maires du Morbihan, et s’être assuré de son soutien.

Ainsi, quatre unités de ce système de panneaux de bois et d’aluminium baptisé Isolib devaient être testées pour les élections régionales et les départementales au sein de la mairie de Grand-Champ, indique Le Parisien. À partir de septembre, le nouveau dispositif sera proposé aux municipalités pour 300 euros.

Abstention record

Le premier tour des régionales et départementales organisé ce dimanche 20 juin a été marqué par un taux d'abstention inédit dans l'Hexagone. À la fermeture des derniers bureaux, à 20h00, l'abstention atteindrait entre 66,1% et 68,6% selon les estimations des instituts de sondage, soit un record d'abstention tous scrutins confondus en France hors référendum.

Le précédent record de 50,09% datait du scrutin de 2010.

Lire aussi:

Checkmate: «Il y a un vrai marché pour lui»
Détention d’armes de guerre transformées: «il est plus facile de taper sur les tireurs que sur la délinquance»
Mobilisation contre le pass sanitaire: «Si la situation se détériore, les gens ne resteront pas chez eux»
Tags:
pandémie, Covid-19, élections, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook