France
URL courte
Par
146
S'abonner

Carrefour a déclaré mercredi qu'il avait entamé une réflexion sur une possible consolidation, alliance ou cession d'activités à l'étranger, assurant qu'aucune décision n'avait été prise pour le moment.

L'hebdomadaire Challenges a rapporté que Carrefour prévoyait de vendre ses filiales en Pologne et à Taiwan et avait, à cette fin, mandaté KPMG pour des audits.

"Dans le cadre de son futur plan stratégique, l'enseigne a initié une réflexion sur la taille critique de ses filiales internationales et d'éventuels mouvements de consolidation, d'alliance ou de cession", a dit une porte-parole du groupe.

"Ce travail de réflexion stratégique vient de commencer et Carrefour dément toute décision de vente d'actifs", a-t-elle ajouté.

Le plus important détaillant alimentaire d'Europe a entamé en janvier 2018 un plan de réorganisation sur cinq ans destiné à réduire les coûts et à se tourner davantage vers les ventes en ligne afin de regagner du terrain face à des rivaux en pleine expansion, tels Amazon.

Carrefour a renouvelé le mois dernier pour trois ans le mandat de son président-directeur général, Alexandre Bompard, après que le groupe a été contraint en janvier de renoncer à son rapprochement avec le canadien Couche-Tard en raison notamment de l'opposition du gouvernement français.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Carrefour, commerce, activités
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook