France
URL courte
Par
20459
S'abonner

Dans l’Hexagone, certains anciens infectés au Covid-19 n’arrivent pas à obtenir leur pass sanitaire. Il s’agit plus spécifiquement de personnes testées positives avant le 28 mars, le dispositif nécessaire pour l’obtention du sésame n’ayant été mis en place que plus tard.

Alors que le pass sanitaire est indispensable pour assister à des événements de grande envergure, une faille dans le système de délivrance en prive environ deux millions d’anciens malades, lesquels peuvent y avoir droit à cause de leur infection, révèle le Dossier familial. 

Ce sont les malades testés positifs de fin décembre 2020 à fin mars qui sortent perdants. Le dispositif nécessaire pour le pass sanitaire n’ayant été mis en place que le 20 avril, il ne peut pas générer de code QR ou d’attestation rétroactive, confirme auprès du média le ministère de la Santé.

Puisque durant la période à compter de fin décembre de 15.000 à 20.000 personnes en moyenne ont été testées positives quotidiennement, environ deux millions de Français au total sont confrontés à ce problème.

Des solutions?

Le ministère de la Santé a promis auprès du Parisien une solution pour ceux testés positifs entre le 28 mars et le 20 avril.

À partir du 28 juin, «et pendant une semaine environ», ces personnes recevront des SMS en guise de preuve.

Ensuite, à partir du 6 juillet, les certificats des tests effectués depuis le 6 avril seront directement disponibles sur le site sidep.gouv.fr.

Il s’agit d’une période de trois mois, soit la durée légale de conservation des données personnelles dans le Système d'Informations de DEPistage (SI-DEP).

Ceux ayant été testés antérieurement ont à leur usage les possibilités suivantes tout comme les autres personnes non immunisées:

  • Se faire vacciner
  • Faire un test PCR avant l’événement pour lequel le pass sanitaire est nécessaire.

Quant aux délais de l’immunisation suite à l’inoculation du vaccin, pour obtenir son pass, il faut attendre deux semaines après la deuxième dose, également deux semaines après une dose unique si vous avez déjà été infecté par le passé ou bien quatre semaines après une dose de Janssen.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
Covid-19, France, passeport sanitaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook