France
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (147)
9315261
S'abonner

D’après une enquête Odoxa-Backbone Consulting réalisée pour Le Figaro et Franceinfo, plus d’une moitié de Français, soit 58%, souhaitent rendre la vaccination obligatoire pour l’ensemble de la population et 72% pour le personnel soignant.

Face à la menace du variant Delta et d'une quatrième vague après l'été, le gouvernement français prépare actuellement un projet de loi rendant obligatoire la vaccination pour les soignants. Et ce malgré le fait qu’Emmanuel Macron avait assuré il y a six mois que la vaccination «ne sera [it] pas obligatoire» dans l’Hexagone.

Ainsi, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour Franceinfo et Le Figaro publié le 1er juillet, plus de deux tiers des sondés, soit 72%, sont pour que la vaccination contre le coronavirus soit obligatoire pour les soignants.

En outre, les résultats de l’enquête ont montré que 58% sont favorables à ce qu’elle soit obligatoire pour tous contre 42% qui y sont opposés.

D’après cette enquête, réalisée les 30 juin et 1er juillet auprès d’un échantillon de 1.005 personnes de 18 ans et plus, l’opinion de la population sur la vaccination contre le Covid-19 est de plus en plus conciliante par rapport aux mois précédents. Ils étaient par exemple seulement 38% de favorables en novembre dernier.

Près de 81% des personnes interrogées se disent prêtes à se faire vacciner ou le sont déjà. Parmi elles, 66% indiquent avoir déjà reçu au moins une injection et 15% vont «certainement» ou «probablement» se faire immuniser. Tandis qu’à l’inverse, 19% ne le feront pas, «probablement» ou «certainement».

L'opinion des Français sur la vaccination obligatoire
© Sputnik
L'opinion des Français sur la vaccination obligatoire

Une campagne de vaccination «efficace»

De plus, le sondage dévoile des avis de plus en plus positifs sur la gestion de la campagne de vaccination par le gouvernement. Quelque 60% des Français estiment qu’elle est «efficace», 58% pensent qu’elle est «menée à un bon rythme» et 57% la jugent «cohérente».

La position du gouvernement sur l'obligation vaccinale

Dans un tweet publié en décembre dernier, le Président de la République avait déclaré que la vaccination contre le coronavirus ne serait pas obligatoire:

«Je l’ai dit, je le répète: le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider».

Mais son avis sur ce sujet a évolué depuis. En déplacement au Rwanda le 27 mai, il avait estimé qu’«aucune porte n’[était] fermée par essence» à cet égard.

À son tour, dans un courrier envoyé le 1er juillet aux associations d’élus et aux présidents de groupe à l’Assemblée nationale et consulté par la presse française, le Premier ministre a dit qu’«il nous reviendra de prendre nos responsabilités […] si la trop faible vaccination des professionnels conduisait, notamment dans les Ehpad, à mettre en risque la santé des personnes qu’ils soignent et accompagnent».

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (147)

Lire aussi:

Quatre personnes blessées par balles à Berlin, une opération policière en cours, selon les médias locaux
Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Tags:
soignants, obligation vaccinale, vaccination, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook