France
URL courte
Par
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (145)
41380
S'abonner

Alors que le variant Delta progresse, 200 professionnels de santé demandent au gouvernement d’instaurer l’obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les soignants des hôpitaux et des Ehpad.

Une centaine de médecins français ont exhorté dans une tribune le gouvernement à rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 pour les soignants des hôpitaux et des Ehpad «avant le début du mois de septembre». Le texte a été rédigé par 96 médecins, notamment par plusieurs chefs de service de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ou encore l'ancien directeur général de Santé publique France, François Bourdillon.

Les signataires exigent que le gouvernement prenne «dès à présent la décision d'obligation vaccinale» pour tout salarié d'Ehpad ou d'hôpital s'exposant ou exposant les personnes dont il est chargé à des risques de contamination au coronavirus.

La pétition

Dans leur appel lancé dans le Journal du dimanche (JDD), les 96 professionnels de santé souhaitent rendre obligatoire la vaccination des personnels soignants.

«Pour en finir au plus vite avec la pandémie, pour éviter une quatrième vague avec ses conséquences humaines, sociales et économiques, tous les citoyens n’ayant pas de contre-indication doivent se faire vacciner contre le Covid-19», indique le document.

Les médecins soulignent dans ce contexte que «c’est un devoir éthique» afin de protéger les personnes vulnérables dont ils ont la charge.

Ils demandent de mettre en œuvre les dispositions nécessaires pour que «l’application de cette décision soit effective avant le début du mois de septembre».

La pétition a été mise en ligne ce dimanche et a été signée jusqu’ici par plus de 300 professionnels de santé.

«Pourquoi pas dès le mois de juillet»

Il semble que ce soit la progression rapide du Delta qui a remis sur la table le débat de la vaccination obligatoire. Les taux de vaccination progressent, mais restent encore insuffisants. Ainsi, ils n’atteignent que 57% dans les Ehpad et 64% dans les hôpitaux, indiquait le 30 juin la Fédération hospitalière de France (FHF).

Celle-ci se dit «convaincue que l’exécutif doit envisager des mesures législatives pour rendre obligatoire cette vaccination pour les soignants, mais plus largement pour tous les professionnels de santé et tous ceux qui sont au contact des patients et des résidents».

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a établi comme objectif une vaccination à «au moins une dose» pour 80% des professionnels des Ehpad et des établissements de santé «d'ici le mois de septembre», mais s’est dit favorable à ce qu’une loi en ce sens soit adoptée le plus rapidement possible.

«S'il y a une loi, je souhaite qu'elle soit examinée et adoptée par le parlement le plus tôt possible, pourquoi pas dès le mois de juillet», a-t-il déclaré.

Vaccination obligatoire

Le Premier ministre, Jean Castex, doit recevoir à partir du 5 juillet les chefs de file du parlement et des élus locaux pour évoquer notamment le problème de l'obligation vaccinale pour les soignants.

Mais alors que la France n’en est encore qu’au stade de débats sur le sujet, l’Italie a fait entrer en vigueur le 1er juin un décret prévoyant la vaccination obligatoire «pour les personnels sanitaires et les opérateurs exerçant leur activité dans les structures sanitaires et socio-sanitaires publiques et privées, dans les pharmacies, les parapharmacies et autres locaux». Toutefois, 300 soignants italiens se sont adressés à la justice afin d’obtenir la levée de cette obligation. Une audience est prévue pour le 14 juillet.

Les autorités de Moscou et de sa région ont introduit à partir du 16 juin la vaccination obligatoire dans plusieurs secteurs, notamment pour les professionnels de santé ou le personnel du secteur des services. Ceux qui refusent risquent une mise à pied sans salaire.

En France

En outre, d’après une enquête Odoxa-Backbone Consulting réalisée pour Le Figaro et Franceinfo, plus d’un Français sur deux (58%) souhaite que la vaccination soit obligatoire pour l’ensemble de la population, tandis que presque trois Français sur quatre (72%) veulent une obligation de vaccination pour le personnel soignant.

Le principe de la vaccination obligatoire ne date pourtant pas d’hier. Depuis le 1er janvier 2018, ce sont 11 vaccins qui sont obligatoires pour les enfants en France. Par une loi de décembre 2017, le ministère des Solidarités et de la Santé avait rendu obligatoires «huit vaccins supplémentaires jusqu’alors recommandés».

Dossier:
Campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (145)

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 8,2 frappe l’Alaska, un risque de tsunami
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
La Martinique de nouveau confinée
Tags:
pétition, médecine, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook