France
URL courte
Par
51343
S'abonner

C’est avec son arme de service qu’un gendarme d’une brigade motorisée dans la Manche s’est donné la mort dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 juillet avec son arme de service. Au moins sept gendarmes se seraient suicidés depuis le début de l’année.

La gendarmerie de la Manche a fait part ce 4 juillet sur sa page Facebook d’un nouveau drame qui s’est joué dans ses rangs: le corps d’un de ses hommes a été découvert cette nuit sur un parking de la commune de Champrepus, dans le département de la Manche. Le gendarme s’est donné la mort avec son arme de service.

«Tu venais juste de fêter tes 30 ans […]. Tes camarades et ta hiérarchie t'appréciaient.»

Les circonstances du drame ne seraient aucunement liées à son activité de gendarme, mais uniquement personnelles, selon la gendarmerie citée par Actu Normandie. Cette dernière rappelle que l’homme était originaire de l’Alsace et avait rejoint ses rangs en décembre dernier après avoir servi dans le Calvados.

C’est le deuxième gendarme à mettre fin à ses jours dans la Manche en un an, précise Actu.

Une baisse des suicides en 2020

Au moins sept gendarmes se seraient suicidés depuis le début de l’année. En 2020, la gendarmerie a enregistré 10 suicides, avait annoncé en janvier dernier le magazine L’Essor de la Gendarmerie nationale, précisant que ce nombre était «historiquement bas».

Selon un rapport du ministère des Armées paru en février dernier, le Haut Comité d’évaluation de la condition militaire avait constaté «sans en tirer de conclusions à ce stade» une certaine baisse du taux de suicides au sein de la gendarmerie en 2019 par rapport à 2018, attribuant le fait à la mise en place en mars 2018 d’un plan de prévention du passage à l’acte.

En 2018, ce sont 33 gendarmes et 35 policiers qui s’étaient donné la mort.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
France, gendarmerie, suicide
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook