France
URL courte
Par
111030
S'abonner

Le sujet de la sécurité concernant les trottinettes électriques refait surface avec un accident routier impliquant une trottinette, un scooter et une voiture qui a eu lieu mardi 6 juillet à proximité de l’hôtel de ville de Paris.

Un grave accident de la circulation s’est produit mardi 6 juillet en plein Paris près de la place de l'Hôtel-de-Ville, relate la chaîne BFM TV. Une trottinette électrique, transportant deux personnes, et un scooter ont été percutés par une voiture sur le quai de Gesvres.

D’après des données de système de vidéosurveillance, la trottinette, provenant du pont d’Arcole et se dirigeant vers la place de l'Hôtel-de-Ville, s’est engagée dans le carrefour au feu rouge fixe. Le conducteur du scooter, en voyant cette manœuvre interdite, a ralenti pour être heurté par la voiture qui en faisant un écart a percuté également la trottinette, indique la chaîne de télévision.

Le scootériste s’est retrouvé au sol, ainsi que les deux passagers de la trottinette dont la conductrice a eu un traumatisme crânien sérieux avec une plaie ouverte. Inconsciente et en urgence absolue, cette dernière a été transportée par le SAMU à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, son pronostic vital étant engagé. Légèrement blessés, le conducteur du scooter et le deuxième passager de l’engin de déplacement personnel motorisé (EPDM) ont été dirigés vers l’hôpital Saint-Antoine, indique BFM TV.

Selon des sources policières à BFM Paris, ce mercredi le personnel de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre a informé que la vie de la conductrice de la trottinette n’était plus en danger.

Mesures prises

Le 30 juin, la ville de Paris a réagi à la fréquence des accidents de ce genre en demandant aux opérateurs de trottinettes en libre-service de brider la vitesse de leurs véhicules en centre-ville. La limitation devrait s’effectuer via GPS, lorsque les deux-roues entreront dans certaines zones.

Protestations devant l’hôtel de ville

Commentant ce nouvel accident de trottinette électrique, des internautes n’ont pas tardé à utiliser le hashtag #SaccageParis pour faire le lien entre la fréquence de ce type de collisions routières et la mauvaise gestion urbaine dans la capitale française.

Mardi 6 juillet, des centaines de citoyens se sont rassemblés devant le bâtiment historique de l’hôtel de ville.

Répondant à l’appel de plusieurs associations, dont l’Union parisienne, les manifestants ont afflué vers la mairie pour dénoncer le manque d’entretien de la voirie, les choix esthétiques de la mairie, «les projets de bétonisation en tout genre», ainsi que «les abattages d’arbres en série» et l’échec à gérer la crise du crack.

Conseiller de Paris et élu de Paris Centre, Aurélien Véron a été sur place pour soutenir les manifestants et a expliqué à Sputnik qu’il s’agissait «d’une manifestation apolitique».

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
Hôtel de ville de Paris, manifestation, trottinette, accident de la route, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook