France
URL courte
Par
365
S'abonner

L'indépendantiste Louis Mapou a été élu président du gouvernement en Nouvelle-Calédonie, une première depuis l'accord de Nouméa de 1998.

Cette élection intervient quelques mois avant le troisième et dernier référendum sur l'indépendance de ce territoire français du Pacifique.

Les deux référendums précédents, qui se sont déroulés en 2018 et en 2020, ont vu le non à l'indépendance l'emporter, mais le pourcentage de votants opposés à cette idée a baissé, passant de 56,7% en 2018 à 53,26% en 2020.

Louis Mapou fait partie du conseil d'administration d'Eramet , qui exploite des mines de nickel en Nouvelle-Calédonie, et a travaillé comme directeur général de l'Agence de développement rural et d'aménagement foncier de 1998 à 2005.

La Nouvelle-Calédonie, riche en nickel, suscite l'intérêt d'entreprises internationales à la recherche de matériaux pouvant alimenter le boom des véhicules électriques.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
élections, Nouvelle-Calédonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook