France
URL courte
Par
10025399
S'abonner

Face au rebond de l'épidémie dû au variant Delta, plus contagieux, Emmanuel Macron a annoncé que le personnel des hôpitaux et celui en contact avec des publics fragiles était désormais soumis à l’obligation vaccinale.

Lors de son allocution de ce 12 juillet, Emmanuel Macron a appelé tous les Français à se faire vacciner le plus vite possible, insistant sur le fait que cela est le meilleur moyen de lutter contre le virus. Soulignant qu’il a confiance dans les Français et qu’il n’introduit pas la vaccination obligatoire pour tout le monde, le Président a pourtant annoncé l'obligation vaccinale «sans attendre» pour les personnels soignant et non-soignant des établissements de santé.

«Tous les vaccins disponibles en France nous protègent solidement contre ce variant Delta. Il divise par 12 son pouvoir de contamination et évite 95% des formes graves. L'équation est simple, plus nous vaccinerons, moins nous laisserons d'espace au virus pour se diffuser», a lancé le Président français.

En précisant les professions qui sont désormais concernées par la vaccination obligatoire, Emmanuel Macron a évoqué les suivantes: les personnels soignant et non-soignant des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile.

Le chef d’État a prévenu que jusqu’au 15 septembre tous les soignants et les personnes concernées d'autres professions peuvent aller se faire vacciner. Toutefois, après cette date, des contrôles et des sanctions seront mis en place.

«Un été de mobilisation pour la vaccination. Voilà ce que nous devons viser. Vacciner un maximum de personnes partout, à tout moment», a avancé Emmanuel Macron.

Le Président a en outre exposé qu’il fallait aller vers la vaccination de tous les Français, mettant l’accent sur le fait que le vaccin constitue «le seul chemin pour le retour à la vie normale».

Les tests PCR ne seront plus gratuits

Qui plus est, le Président a fait savoir qu’à partir du mois d’octobre les tests PCR qui ne sont pas prescrits sur ordonnance ne seront plus remboursés par l’État.

L’essentiel des annonces d’Emmanuel Macron face au rebond de l'épidémie dû au variant Delta
© Sputnik
L’essentiel des annonces d’Emmanuel Macron face au rebond de l'épidémie dû au variant Delta

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
vaccin, France, confinement, Covid-19, santé, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook