France
URL courte
Par
4116216
S'abonner

La Première Dame s’est attiré des critiques en apparaissant sans masque à la tribune lors du défilé militaire, avant de prodiguer de nombreuses accolades aux invités.

Alors qu’Emmanuel Macron a récemment appelé les Français à un «été de mobilisation» face au Covid-19, son épouse a pris quelques libertés avec les mesures sanitaires, lors du défilé du 14 juillet. Dès son installation à la tribune officielle, la Première Dame est en effet apparue sans masque, comme l’ont fait remarquer certains internautes.

Brigitte Macron a par la suite multiplié les embrassades avec divers invités, dont Anne Hidalgo et Richard Ferrand, au mépris des gestes barrières.

Une attitude qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Le président de l’UPR François Asselineau a notamment accusé Mme Macron de se payer «la tête des Français» et de ne pas s’astreindre aux mesures sanitaires, seulement valables pour le «bas peuple».

La Première Dame avait déjà été testée positive au Covid-19 en décembre dernier. Sur TF1, elle avait plus tard expliqué avoir contracté une «forme médiane» de la maladie.

Relâchement général?

Les festivités du 14 juillet n’ont pas été les seules à voir des personnalités prendre quelques libertés avec les règles en vigueur. Au Festival de Cannes aussi, de nombreuses célébrités sont apparues non masquées, forçant le délégué général Thierry Frémaux a effectué un rappel à l’ordre, le 9 juillet.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot, elle aussi gravement touchée par le Covid en mars, a là encore été surprise en train de faire la bise au président du jury, Spike Lee.

Certains ont vu dans ces comportements un signe de relâchement, alors que début mai Olivier Véran avait tablé sur la vaccination pour «envisager sereinement la fin des gestes barrières» et de la distanciation physique. Sur Europe 1, le ministre de la Santé avait alors espéré un retour à la normale «cet été». Mais la montée en puissance du variant Delta a depuis forcé l’exécutif à infléchir son discours.

Ce 12 juillet, Emmanuel Macron a ainsi annoncé l’extension du pass sanitaire, qui devrait s’élargir aux lieux de culture à partir du 21 juillet, puis aux bars et restaurants début août. Le gouvernement envisagerait également l’obligation de l’isolement pour les personnes positives au Covid, rapportait Politico ce 14 juillet.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
François Asselineau, masques, Fête nationale française (14 juillet), défilé du 14 juillet à Paris, Covid-19, Brigitte Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook