France
URL courte
Par
101043
S'abonner

La France enregistre ce jeudi 15 juillet deux fois moins de contaminations quotidiennes que par rapport à la hausse de mercredi: 3.617 cas supplémentaires contre 8.875 la veille.

Les autorités sanitaires françaises font état de 3.617 nouveaux cas de coronavirus, ce nombre baissant pour la première fois après plusieurs jours de hausse. Le bilan précédent s'élevait à 8.875, au plus haut depuis plusieurs mois.

En milieu hospitalier, 16 décès sont à déplorer, contre six mercredi, selon les chiffres de Santé publique France. Depuis le début de l'épidémie, le pays a recensé 84.924 morts à l'hôpital où 7.054 lits sont actuellement occupés.

Les services de réanimation traitent 914 malades du Covid-19 contre 931 la veille.

Propagation du coronavirus en France, 15 juillet 2021
© Sputnik
Propagation du coronavirus en France, 15 juillet 2021

Manifestations, «prise de conscience»

À l'arrivée de la 18e étape du Tour de France, entre Pau et Luz-Ardiden, Emmanuel Macron a salué «la prise de conscience» des Français qui hésitaient en matière de vaccination. Ce au lendemain d'une vague de manifestations anti-pass sanitaire dans plusieurs villes françaises.

Les rassemblements, dont certains ont été émaillés par des incidents, ont suivi les annonces du Président de la République sur l’extension du pass sanitaire aux lieux de culture à partir du 21 juillet, puis aux bars et restaurants début août.

En cela, «96% des Français qui ont contracté le Covid-19 la semaine dernière n'étaient pas vaccinés», a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Le comité extraordinaire de l'OMS a recommandé aux pays de vacciner au moins 10% de la population jusqu'en septembre alors que des variants du coronavirus plus difficiles à contrôler risquent d’apparaître.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Darmanin proscrira les mains courantes pour lutter contre les violences conjugales: «Inutile mais, en plus, dangereux»
Tags:
France, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook