France
URL courte
Par
4818202
S'abonner

Les nouvelles données concernant la propagation du nombre des contaminations en France ont permis au porte-parole du gouvernement de constater que le pays était entré dans une quatrième vague et que le taux d’incidence s’était accru de quelque 125% en une seule semaine.

Gabriel Attal a annoncé ce 19 juillet que le pays voyait déferler une nouvelle vague de la maladie, la quatrième, ajoutant que «la dynamique de l’épidémie [était] extrêmement forte».

«Nous constatons une vague plus rapide, une pente plus raide que toutes les précédentes. Nous devons tout mettre en œuvre dès maintenant pour que cette vague ne soit pas aussi plus dévastatrice», a-t-il indiqué.

Il a souligné que cette vague pourrait monter très vite et très haut.

«Le taux d’incidence poursuit son explosion dans notre pays, il atteint désormais 86 pour 100.000 habitants au niveau national […] Soit une augmentation de près de 125% en une semaine», a fait remarquer Gabriel Attal.

Le porte-parole du gouvernement a souligné qu’une telle hausse, «aussi forte, aussi soudaine», la France n’en avait «jamais connu depuis le début de l’épidémie». Selon lui, le nombre de nouveaux cas détectés a doublé en une semaine pour franchir de nouveau le seuil des 10.000 cas positifs chaque jour.

«Le taux de reproduction du virus, c’est-à-dire le nombre de personnes pouvant être contaminées par une personne malade monte lui aussi en flèche et atteint un niveau record face à un virus qui contamine à la vitesse de l’éclair», a-t-il constaté.

Selon lui, «tout laisse à penser que ce taux devrait continuer à augmenter».

Pass sanitaire et vaccination

À l'issue du Conseil des ministres de ce 19 juillet, Gabriel Attal a en outre annoncé la validation du projet de loi qui prévoit l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

La décision sur l'extension du pass sanitaire a provoqué des manifestations dans toute la France et conduit à l’augmentation du nombre d'actes de vandalisme contre les centres de vaccination.

L’annonce de l’arrivée d’une quatrième vague a été faite alors que des nouvelles pourtant assez optimistes avaient été diffusées par le ministère des Solidarités et de la santé il y a à peine un jour, le 18 juillet. Ainsi, un communiqué déclarait que depuis le début de la campagne de vaccination, 37.544.220 de personnes avaient reçu au moins une injection (soit 55,7% de la population totale) et que 30.339.179 disposaient d’un schéma vaccinal complet (soit 45% de la population totale).

Lire aussi:

Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Tags:
vague, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook