France
URL courte
Par
8011144
S'abonner

S’alarmant d’une hausse des nouvelles contaminations journalières en France, Olivier Véran a affirmé que la France n’avait jamais connu une telle flambée, en faisant référence aux 18.000 cas signalés dans le pays ce mardi, enregistrés au cours des dernières 24 heures. Il s’est exprimé lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée.

Tandis que les derniers chiffres des contaminations ont atteint 18.000 en France au cours des dernières 24 heures, le ministre de la Santé du pays a exprimé son inquiétude concernant cette hausse.

«Nous n'avons jamais connu ça, ni avec le Covid, ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain, ni avec le brésilien», a précisé le ministre, s’exprimant lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée.

Cette déclaration d’Olivier Véran intervient alors que la France fait face à une vague de contaminations des suites de l’apparition et de la propagation du variant Delta, découvert en Inde. Cette mutation est considérée comme particulièrement contagieuse et est désormais responsable de la majorité des nouvelles contaminations.

Par la suite, le ministre a évoqué l’histoire de la vaccination obligatoire en France contre les autres maladies qui avait systématiquement suscité des mouvements sociaux, en soulignant que ni les gouvernements, ni le parlement n’ont jamais reculé devant cette pression sociale.

Les mesures faisant partie du projet de loi qualifiées d’«exceptionnelles» par le ministre, y compris, notamment, l’obligation vaccinale des soignants, l’extension du pass sanitaire et l’isolement obligatoire en cas de test positif, «visent à répondre à une situation qui menace de devenir rapidement critique», a-t-il tenu à préciser.

Lors de cette session à l’Assemblée, quelques députés ont réclamé un report d’application du pass sanitaire au 15 septembre, afin de donner le temps à la population de se vacciner. Néanmoins, le ministre de la Santé a rejeté cette option, rappelant le danger de la nouvelle vague qui pourrait arriver en France si les autorités sanitaires reportent la mesure.

Olivier Véran n’est pas le premier homme politique en France qui alerte sur la flambée des nouvelles contaminations observée dans le pays. Auparavant, Gabriel Attal avait annoncé que le pays voyait déferler une nouvelle vague de la maladie, la quatrième, ajoutant que «la dynamique de l’épidémie [était] extrêmement forte».

Évolution des nouveaux cas en France

Pour rappel, le bilan quotidien des nouveaux cas d'infection par le coronavirus en France s'établissait à 4.151 lundi 19 juillet, à croire les données publiées par SPF. Cette baisse a eu lieu après que le bilan journalier a dépassé la barre des 10.000 au cours des trois jours précédents, un niveau qui n'avait pas été observé depuis fin mai.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
Tags:
Olivier Véran, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook