France
URL courte
Par
13235
S'abonner

Lieux de culture et loisir, cafés, centres commerciaux, transports… et bientôt les établissements d’enseignement? Après que le Conseil d’État a validé le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire, le Haut Conseil de la santé publique souhaite qu’il soit aussi appliqué dans les établissements scolaires et universitaires.

Le Conseil d’État a validé le 19 juillet le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants en dépit des manifestations contre cette mesure. Emmanuel Macron a annoncé le 12 juillet que son utilisation devait être élargie. Il sera ainsi obligatoire pour se rendre dans les lieux rassemblant plus de 50 personnes, notamment ceux de loisir et de culture. Et à partir de début août, il devra être présenté aux cafés, restaurants, centres commerciaux ainsi que dans certains transports, à savoir avions, trains et cars pour les longs trajets.

Cependant, dans un avis sur «la mise en œuvre d’une éventuelle obligation vaccinale» publié le 19 juillet et adressé au Sénat, le Haut Conseil de santé publique (HCSP) recommande également que le pass sanitaire soit présenté à l’entrée des établissements scolaires.

«Son utilisation doit être étudiée lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs», a noté le HCSP, en soulignant que ce document doit être «largement utilisé pour diminuer les risques de contamination tout en permettant aux personnes vaccinées de retrouver progressivement des activités professionnelles, culturelles et de loisirs».

Une initiative qui n’est pas prévue par le projet de loi.

Le 19 juillet, Gabriel Attal avait assuré au micro de Franceinfo qu’il n'était «pas prévu» d’imposer le pass sanitaire dans l'enseignement supérieur, sans préciser les mesures qui seraient mises en place à la rentrée.

Vaccination des adolescents

Le Président de la République a annoncé le 15 juin l’ouverture de la vaccination pour les 12-17 ans.

Le 12 juillet, il a déclaré que dès ce mardi 21 juillet, le pass sanitaire serait entendu aux lieux de loisir et de culture. Il sera donc nécessaire pour tous les Français de plus de 12 ans afin d’accéder à un spectacle, un parc d’attraction.

La mesure pour les 12-17 ans a finalement été reportée au 30 août par Olivier Véran le lendemain des annonces du Président.

En outre, les députés ont voté en commission le 20 juillet un report à la fin du mois de septembre de sa mise en place pour les 12-17 ans.

Depuis le 12 juillet aucun chiffre n’a été publié sur la vaccination des adolescents, mais quoi qu’il en soit, leur proportion est bien plus faible que celle des adultes. D’où un problème pour leur imposer le pass sanitaire afin d’assister aux cours.

Ainsi, selon les données publiées le 12 juillet, seuls 19,3% des 12-17 ans ont reçu au moins une dose, et 2,8% sont complétement vaccinés. Au 19 juillet, 37,8 millions d’adultes ont obtenu au moins une injection, contre 30,8 millions de personnes totalement vaccinées.

Lire aussi:

Les mesures de restriction des activités reviennent en force malgré la campagne de vaccination
Macron vante les origines françaises de la vaccination, bien que la France n'ait toujours pas son vaccin
Un appel national à la grève lancé parmi les soignants pour s'opposer à l'obligation vaccinale
Plus de 80 CRS choisissent de dormir dans leur fourgon plutôt que dans une caserne jugée «trop sale»
Tags:
France, passeport sanitaire, santé, Covid-19, vaccination, adolescents
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook