France
URL courte
Par
19045
S'abonner

Le port du masque est à nouveau obligatoire dans l'espace public dans certaines communes de Meurthe-et-Moselle, de l'Hérault et de la Vendée, ont annoncé mercredi les préfets de ces départements.

«Arnaud Cochet, préfet de Meurthe-et-Moselle, a pris un arrêté préfectoral rendant, à compter du 22 juillet 2021, le port du masque obligatoire pour tout piéton âgé de 11 ans ou plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public de 9h00 à minuit, dans les communes de plus de 5.000 habitants [...] dont le taux d'incidence est égal ou supérieur au seuil d'alerte» fixé à 50 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants, selon un communiqué de la préfecture.

Mercredi, le taux d'incidence dans le département était de 48,6 nouveaux cas pour 100.000 habitants, avoisinant le seuil d'alerte, mais ce taux est supérieur dans les principales grandes villes.

Dans l'Hérault, «la circulation à nouveau très active du virus du Covid-19 [...], notamment du variant Delta, se traduit par une forte augmentation du taux d'incidence: de 65 à 227 cas dépistés positifs pour 100.000 habitants en sept jours, soit +250%», souligne la préfecture dans un communiqué, notant que les 20-29 ans étaient les plus touchés avec un taux d'incidence qui s'élève à 552.

Le nouveau préfet de l'Hérault Hugues Moutouh a donc décidé de «généraliser» à compter de mercredi «l'obligation du port du masque en extérieur dans le département, à l'exception des plages, des zones de baignade et des grands espaces naturels», soit une mesure similaire à celle qu'avait prise samedi la préfecture des Pyrénées-Orientales.

En Vendée, le masque est désormais obligatoire dans l'espace public de 22 communes littorales dont Les Sables-d'Olonne et L'Île-d'Yeu en raison de la recrudescence des cas de Covid-19, a annoncé la préfecture.

Hausse du taux d'incidence

«Avec une hausse du taux d'incidence s'élevant le 20 juillet 2021 à 81,3 cas pour 100.000 habitants contre 33,2 cas pour 100.000 habitants au 13 juillet 2021, et un taux de positivité de 2,9 % au 20 juillet contre 1,3% au 13 juillet, la situation sanitaire [de la Vendée, ndlr] justifie de prévenir les risques de reprise épidémique par des mesures de prévention», annonce la préfecture.

Le Premier ministre Jean Castex a déclaré mercredi que la France était entrée «dans la quatrième vague» de l'épidémie de Covid, lançant sur TF1 «un défi collectif» à la population pour qu'«on atteigne huit millions de vaccins» administrés dans les deux prochaines semaines.

Lire aussi:

Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
Des milliers de Parisiens réunis pour une nouvelle manifestation contre le pass sanitaire – vidéos
Tags:
masques, obligations, France, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook