France
URL courte
Par
2714012
S'abonner

Les références au régime de Vichy ne sont pas rares ces derniers temps dans le milieu des opposants au pass sanitaire en France. Ainsi, samedi 14 août, une pancarte avec l’inscription «PaSS nazitaire nein» a été remarquée lors d’une mobilisation à Lyon.

Le cinquième samedi de la mobilisation anti-pass sanitaire a réuni plus de 214.000 personnes en France. Certaines ont comparé les autorités avec les nazis et ceux qui acceptent le pass avec les collaborationnistes.

​Ainsi, Lyon Mag publie une photo montrant un manifestant brandir une pancarte «PaSS nazitaire nein» avec le «SS» écrit à la manière des runes.

Ce même mot, tout comme celui d'Ausweis, soit pièce d’identité en allemand, ont été tagués sur plusieurs bâtiments de la commune de Limas, poursuit le média.

Des manifestants à Pau n’ont pas épargné les journalistes et ont scandé à plusieurs reprises «collabos, collabos» lors du passage du cortège près des locaux de Sud-Ouest et de La République des Pyrénées.

Les vitres du centre du Dauphiné Libéré avaient par ailleurs été taguées avec des phrases comprenant le mot «collabo» et des symboles nazis le 31 juillet.

Macron représenté en Hitler et en Pétain

Certains opposants vont plus loin et attaquent directement le chef de l’État. C’est notamment le cas de Michel-Ange Flori qui a placardé mi-juillet à Toulon et à La Seyne-sur-Mer une représentation d’Emmanuel Macron sous les traits d’Hitler, portant une moustache et un brassard LREM s’apparentant à celui du parti nazi.

Le 17 août, des manifestants à Marseille ont été vus en train d'exhiber des portraits d'Emmanuel Macron, Agnès Buzyn et Jean Castex retouchés avec la moustache d'Hitler.

​Le 12 août, sur une autre affiche installée dans le Var, Michel-Ange Flori a représenté le locataire de l’Élysée à côté de Philippe Pétain, dans le même habit que le maréchal avec en fond un code QR, le tout surmonté de l’inscription: «Il n’y a qu’un pass à franchir».

​De possibles poursuites

Interrogée par BFM TV sur les manifestants qui font ces allusions, l'avocate Alice Ouaknine les a mis en garde contre de possibles poursuites. Elle a ainsi rappelé l'article R 641-1 du Code pénal qui dispose que «porter ou d'exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant les uniformes, les insignes ou les emblèmes qui ont été portés ou exhibés soit par les membres d'une organisation déclarée criminelle en application de l'article 9 du statut du tribunal militaire international annexé à l'accord de Londres du 8 août 1945, soit par une personne reconnue coupable par une juridiction française ou internationale d'un ou plusieurs crimes contre l'humanité», est punissable d'une amende allant jusqu'à 1.500 euros.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
France, Vichy, régime de Vichy, passeport, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook