France
URL courte
Par
5039421
S'abonner

Indigné par les propos de Thierry Moreau qui s’est mis à insulter les non-vaccinés, Florian Philippot a interpellé le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Proposant de «restreindre les libertés» et de «toucher aux portefeuilles» des Français qui refusent de se faire vacciner, le journaliste les a traités de «minorité de connards».

Dans l’émission «Estelle Midi» diffusée le 26 août sur RMC et RMC Story, le journaliste Thierry Moreau s’en est violemment pris aux Français ne souhaitant pas se faire vacciner et qui, selon lui, «pourrissent» la vie des autres personnes et les exposent au Covid.

«Je suis pour que l’on rende invivable l’existence des non-vaccinés, je suis pour que l’on pourrisse la vie des non-vaccinés», s’est-il emporté.

La présentatrice lui a ensuite demandé de détailler ce qu’il sous-entendait. Le journaliste a ainsi insisté sur le fait qu’il fallait «restreindre leurs libertés», puisque, après avoir fait de la pédagogie et de l’incitation, le gouvernement se devait d’être coercitif, si cela ne fonctionne pas:

«Donc, effectivement, toucher aux portefeuilles, pourquoi pas? Je ne sais pas de quelle manière, il faudrait que ça soit constitutionnel. Il y en a ras-le-bol que les non-vaccinés nous pourrissent la vie. On est en guerre contre un virus. On a une arme, qui n’est pas l’arme absolue [...], et il y a une minorité de connards qui ne veulent pas se faire vacciner!», a-t-il lancé, avant d’être interrompu par l’animatrice.

Parmi les journalistes qui ont eu recours à un vocabulaire insultant à l'égard des non-vaccinés, figure également Jérôme Godefroy. Dans un tweet, il les a traités d'«imbéciles irresponsables qui constituent [de] minables attroupements».

Il fait son mea culpa

Plus tard sur Twitter, Thierry Moreau a dû revenir sur son intervention et faire son mea culpa, notant que le mot choisi était «inapproprié».

«Denis Estelle m’a - à juste titre - immédiatement repris. J’ai moi-même rectifié tout de suite en parlant plutôt "d’irresponsables"», a écrit sur Twitter l’ancien membre de «Touche pas à mon poste».

En revanche, son avis sur les risques que font encourir les non-vaccinés est resté inchangé, a-t-il précisé.

Ayant diffusé sur son compte Twitter de nombreux extraits montrant les interventions de Thierry Moreau sur différents sujets, «Estelle Midi» a souhaité ne pas publier la partie où le journaliste prononce son violent coup de gueule à l’égard des non-vaccinés.

Pourtant, la séquence largement diffusée sur les réseaux sociaux a provoqué un tollé, parmi ceux qui se sont révoltés contre ce lexique, Florian Philippot, l’ancien bras droit de Marine Le Pen et opposant au pass sanitaire. Il est allé jusqu’à interpeller le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA):

«Les covidistes ont leurs vapeurs et deviennent de plus en plus sots et violents! Qu’attendez-vous pour réagir le CSA? Un appel au meurtre contre les non-vaccinés?», s’est demandé le candidat à la présidentielle 2022 qui, depuis des semaines, prend la tête des cortèges dans le cadre des manifestations contre le pass sanitaire à Paris.

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
vaccin, vaccination, France, Florian Philippot, anti-vaccins, passeport sanitaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook