France
URL courte
Par
406187
S'abonner

Le pass sanitaire est obligatoire en France dans les bars et restaurants, foires et salons professionnels, dans certains grands magasins et centres commerciaux. Et quid des bureaux de vote? Huit mois avant les élections présidentielles, le porte-parole du gouvernement exclut que le document y sera exigé.

Au gré de l'instauration du pass sanitaire, une rumeur a été partagée sur les réseaux sociaux: il pourrait être nécessaire à l’entrée des bureaux de vote, notamment à l'occasion de la prochaine élection présidentielle. Invité du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, Gabriel Attal a tranché sur cette question. Selon le lui, le pass n’y sera pas exigé.

«Pour aller voter, il est évident qu'on ne demandera pas le pass sanitaire», a-t-il affirmé.

Se prononçant le 24 juillet, le ministre de la Santé Olivier Véran avait déjà dit devant les sénateurs: «Il n’y a aucune intention de mettre un pass sanitaire dans les bureaux de vote. Les règles en matière de démocratie l’emportent sur les autres règles».

Le pass pourrait être prolongé

Obligatoire depuis le 21 juillet dans les lieux accueillant plus de 50 personnes, le pass sanitaire a été étendu le 9 août à l’accès aux hôpitaux sauf urgences, aux bars et restaurants, aux grands centres commerciaux sur décision préfectorale... Il s’imposera dès ce lundi 30 août aux professionnels intervenant dans les lieux concernés. L’obligation de le présenter pour les salariés de moins de 18 ans s'appliquera à compter du 30 septembre 2021.

Selon la loi adoptée le 5 août dernier, il ne peut être prolongé au-delà du 15 novembre. Cependant, le ministre de la Santé n'a pas exclu cela «si le Covid ne disparaissait pas de nos vies».

Dès lors, «il nous faudrait un nouveau texte de loi, qui serait à nouveau débattu au Parlement», a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse ce jeudi 26 août. 

Les Français clament leur opposition

Bien que plus de 48 millions de Français (71% de la population) aient reçu au moins une injection et 42,7 millions les deux doses prescrites, d’après les derniers chiffres du ministère de la Santé, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont à nouveau retrouvées le 28 août dans les rues de toute la France pour exprimer leur opposition au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire imposée par le gouvernement.

En fin de journée, le ministère de l'Intérieur a annoncé avoir dénombré près de 160.000 manifestants dans les 222 cortèges recensés à travers le pays, dont 14.500 à Paris. Le week-end dernier, Beauvau avec compté plus de 175.000 manifestants.

Lire aussi:

Quand la CIA s’associe à l’Ukraine pour générer des fake news sur les «mercenaires russes»
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Tags:
France, élection présidentielle, passeport sanitaire, Gabriel Attal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook