Ecoutez Radio Sputnik
    Avalanche en Italie
    © Sputnik .

    Une avalanche a frappé l'hôtel Rigopiano à Farindola, dans la région montagneuse des Abruzzes (Italie centrale), provoquant «plusieurs morts», rapportent les médias italiens. Les secouristes ont retiré le premier corps de l'hôtel enseveli sous la neige.

    L'incident est survenu mercredi soir. Une avalanche de neige, qui aurait été provoquée par de puissants tremblements de terre d'hier, a couvert entièrement l'hôtel Rigopiano di Farindola. Plus d'une vingtaine de touristes et des membres du personnel de l'hôtel se trouvent toujours à l'intérieur.

    Dossier:
    Hôtel submergé par une avalanche en Italie (18 janvier 2017) (10)

    Lire aussi:

    Une avalanche frappe un hôtel italien: jusqu'à 30 morts
    Tags:
    avalanche, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus d’infographies

    • Opération militaire turque «Source de Paix»
      Dernière mise à jour: 16:56 17.10.2019
      16:56 17.10.2019

      Opération militaire turque Source de Paix

      L’offensive turque Source de paix a été lancée dans le nord-est de la Syrie contre les milices kurdes le 9 octobre 2019.

    • Nord Stream 2
      Dernière mise à jour: 20:03 04.10.2019
      20:03 04.10.2019

      Tracé et caractéristiques techniques du gazoduc Nord Stream 2

      Le Nord Stream 2 est un gazoduc devant permettre l’exportation de gaz russe vers l’Europe par la mer Baltique. À ce jour, 80% des travaux sont terminés.

      Gazoduc Nord Stream 2
    • S-500
      Dernière mise à jour: 17:59 05.09.2019
      17:59 05.09.2019

      Les capacités du système sol-air de nouvelle génération S-500

      Conçu par le consortium Almaz-Anteï, le système de missiles S-500 a une portée de 600 kilomètres et est capable de détecter et frapper simultanément jusqu'à 10 cibles supersoniques.

    • Armes nucléaires US en Europe
      Dernière mise à jour: 10:09 22.07.2019
      10:09 22.07.2019

      Armes nucléaires US en Europe

      Un document récemment publié par un organisme affilié à l'Otan, et supprimé par la suite, a dévoilé par erreur l’emplacement de sites nucléaires américains situés en Belgique, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Turquie.