Ecoutez Radio Sputnik
    Insolite

    Certains voyagistes russes "forcent" leurs clients à s'envoler à destination de l'Asie du Sud-Est

    Insolite
    URL courte
    0 110

    L'Union des industriels du tourisme de Russie (UITR) a appelé les agences de tourisme à se mettre à la place des clients et à mettre de côté les intérêts de leur business dans la situation qui s'est créée en Asie du Sud-Est après le séisme et le raz-de-marée qui ont durement affecté cette région, a fait savoir la porte-parole de l'union, Irina Tiourina.

    L'Union des industriels du tourisme de Russie (UITR) a appelé les agences de tourisme à se mettre à la place des clients et à mettre de côté les intérêts de leur business dans la situation qui s'est créée en Asie du Sud-Est après le séisme et le raz-de-marée qui ont durement affecté cette région, a fait savoir la porte-parole de l'union, Irina Tiourina.

    Le communiqué de l'UITR précise que depuis le 27 décembre toutes les agences de tourisme de Russie "sont confrontées au problème des annulations massives de voyages dans les pays d'Asie du Sud-Est". Par ailleurs, la situation se complique du fait que "nombre de tour-opérateurs ont trouvé le moyen de régler le problème en "forçant" les touristes à partir en vacances sous peine d'une pénalité calculée à hauteur de 100% du prix du voyage.

    C'est ainsi qu'une agence de tourisme de Tioumen (district fédéral de l'Oural) expédiera mercredi en Thaïlande un lot de 160 touristes qui fêteront le Nouvel An dans ce pays exotique.

    Selon Mme Tiourina, il est hors de question de parler dans ce contexte d'une quelconque qualité des prestations. "Les agences de tourisme doivent rechercher la possibilité de rembourser les touristes. Mais nous ne pouvons pas payer pour les ambitions commerciales de nos partenaires qui font fi des circonstances".

    "Nous estimons que la seule solution raisonnable, permettant de limiter les pertes, consiste à annuler les vols et à corriger les engagements contractés envers les sociétés hôtes dans les pays d'Asie du Sud-Est", a précisé la porte-parole de l'Union.

    "L'UITR insiste sur l'irresponsabilité de certains voyagistes", a conclu Irina Tiourina.

    Lire aussi:

    "Vous n'êtes pas les bienvenus", rejet du tourisme de masse en Europe
    Les pires destinations touristiques du monde
    Quand Game of Thrones booste le tourisme islandais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik