Insolite
URL courte
0 1426
S'abonner

Le plus haut gratte-ciel d'Europe devrait voir le jour dans les Alpes suisses. Il s'agira d'un luxueux hôtel destiné aux touristes aisés d'Asie et du Moyen-Orient.

On ignore quand commencera la construction du plus haut gratte-ciel du Vieux Continent. Pour commencer, il faut obtenir l'autorisation des autorités suisses et surtout des habitants locaux. Le référendum pour sa construction dans les montagnes est fixé pour l'automne.

Les hommes ont toujours été attirés par le Soleil et les étoiles. Ils construisaient des édifices élevés pour montrer leur puissance et richesse, à l'honneur des guides, des seigneurs, et des dieux.

Les premiers gratte-ciel, sans compter la semi-mythique Tour de Babylone, étaient les pyramides égyptiennes. Les Romains construisaient parfois des maisons résidentielles de 7-8 étages. Elles n'étaient toutefois pas solides et brûlaient souvent par la faute de résidents négligents. La construction de hautes tours et cathédrales était active en Europe au Moyen Âge.

En ce qui concerne les logements, la construction d'immeubles de plus de six étages était rare jusqu'au XIXe siècle. Premièrement, personne n'appréciait de faire des allers et retours dans les escaliers. Deuxièmement, il était impossible de faire arriver l'eau à plus de 15 mètres de hauteur jusqu'au milieu du XIXe siècle.

Le "pionnier des gratte-ciel modernes" est le premier édifice à carcasse métallique construit en 1797 dans la ville britannique de Shrewsbury. On estime que le premier gratte-ciel est le Home Insurance Building de 10 étages érigé à Chicago en 1884-1885. Pour la première fois dans l'histoire de la construction, le poids des murs de reposait pas sur les murs mêmes, comme avant, mais sur une carcasse métallique.

De nouveaux matériaux et technologies étaient nécessaires pour construire des gratte-ciel. Sans oublier le besoin de tenir compte de nombreux facteurs ignorés jusque-là: la force du vent, l'épaisseur de la couverture de neige, la résistance aux séismes, ce qui a entraîné un développement sans précédent du bâtiment et des métiers annexes.

De 1913 jusqu'aux années 1930 le plus haut gratte-ciel du monde était le Woolworth Building de 60 étages (241 mètres) construit par Frank Woolworth dans Manhattan, la capitale mondiale des gratte-ciel.

Le Chrysler Building a cédé son titre en mai 1931 à l'Empire State Building (381 mètres), le premier bâtiment dont le nombre d'étages dépassait 100 (102). Il s'agissait également du premier gratte-ciel dont la hauteur dépasse 300 mètres.Puis la palme a été récupérée pendant onze mois par le Chrysler Building (319 mètres). A l'étape même de sa construction une rivalité s'est déclenchée entre Chrysler et le gratte-ciel 40 Wall Street dont la construction se déroulait presque parallèlement. L'architecte de ce dernier, Craig Severance, a exigé de proclamer son projet comme détenteur du record. L'architecte de Chrysler, William Van Alen, a alors obtenu l'autorisation d'installer une flèche de 56 mètres. Elle a été assemblée secrètement à l'intérieur du bâtiment et installée en une heure et demie.

Les records de ce genre sont fixés par le Conseil pour les gratte-ciel et l'aménagement urbain. Le détenteur du record doit être le plus haut selon quatre paramètres: la hauteur de la partie constructive, la hauteur du dernier étage occupé par des individus, la hauteur du toit et la hauteur de la flèche, de l'antenne, du mât, etc.

L'Empire State Building a conservé son titre du plus haut gratte-ciel plus longtemps que tous les autres — 41 ans. Ce symbole de la richesse et de la puissance américaine a son propre code postal — 10118. Il compte 6 500 fenêtres, 73 ascenseurs, 1 860 marches gravies chaque année par les participants d'une course insolite. Le point d'observation situé au 86e étage est très populaire — il a été visité par 110 millions de personnes en trois quarts de siècle.

En 1972, le World Trade Center (417 mètres et 110 étages), détruit le 11 septembre 2001, est devenu le plus haut gratte-ciel de la planète.

Le Sears Tower de Chicago a détenu la palme des gratte-ciel de 1973 à 1996. Il n'impressionne pas seulement pas sa hauteur de 442 mètres, mais aussi par ses dimensions horizontales. L'édifice s'étend sur deux quartiers de la ville et affiche une superficie de 408 773 m². Le dernier étage à accueillir des gens se situe à 436 mètres du sol. Les 2 millions de mètres cubes de bêton coulé dans ses fondations auraient permis de construire 8 km d'autoroute à huit voix. Le bâtiment compte plus de 16 000 fenêtres avec un reflet de bronze. Le Sears Tower pèse 222 500 tonnes. Il est également le détenteur du record du nombre d'ascenseurs — 106, dont 16 à deux étages.

Le plus haut édifice dans l'hémisphère Ouest est le One World Trade Center (541 mètres).

A la fin du siècle dernier, les pays d'Asie sont entrés dans cette course officieuse. Kuala Lumpur, la capitale de l'Indonésie, a rapidement repris la palme d'or à Chicago. La hauteur de chaque des deux tours de 88 étages de Petronas Twin Tower s'élève à 452 mètres. La superficie totale de chaque bâtiment est de 170 880 m². Entre le 41e et le 42e étage les tours sont reliées par un pont de 58 mètres de deux étages. Chaque tour pèse près de 400 000 tonnes, compte 29 ascenseurs rapides et 10 escalators.

Voici un autre Gulliver dans la famille des gratte-ciel — le Jin Mao Building (420 mètres) de Shanghai, le plus haut gratte-ciel de Chine. Son sommet est surmonté d'une flèche de 55 mètres. Le bâtiment compte 88 étages, encore cinq étages en penthouse et trois niveaux souterrains. Le dernier étage "habitable" se trouve à 430 mètres du sol. Hormis les bureaux, l'édifice abrite l'hôtel Shanghai Grand Hyatt de 555 chambres. Il se situe entre le 53e et le 87e étage et est considéré comme le plus haut hôtel de la planète.

Les fondations du gratte-ciel sont uniques. Le bâtiment repose sur 1 062 piliers d'acier enfoncés à 83,5 mètres de profondeur dans le sol. Le gratte-ciel est conçu pour résister aux typhons de 200 km/h (sachant que le sommet de la flèche ne doit pas s'incliner de plus de 75 cm) et aux séismes jusqu'à 7 sur l'échelle de Richter.

A partir de 2004, le Taipei 101, situé dans la capitale de Taïwan, est considéré comme le plus haut édifice de bureau et de résidence. Compte tenu de sa flèche de 18 mètres en forme de bambou, ce bâtiment de 101 étages culmine à 508 mètres. La superficie des bureaux s'élève à 198 000 m². Le parking de 83 000 m² peut accueillir jusqu'à 1 800 voitures.

En dépit de "l'offensive" des concurrents de l'Orient, New York compte toujours le plus grand nombre de gratte-ciel autoportants supérieurs à 150 mètres: 195. Mais en comptant tous les gratte-ciel sans tenir compte du terme "autoportant" et en prenant les édifices à base unique, comme en Malaisie, c'est alors Hong Kong qui passe en tête avec 221 bâtiments.

Le record mondial est détenu aujourd'hui par le Burj Khalifa de Dubaï de 828 mètres, qu'on peut voir, dit-on, à 100 km. Ce bâtiment de 163 étages et de 344 000 m² de superficie détient le record absolu parmi les édifices qui revenait avant lui à la tour KVLY-TV (628 mètres), au Dakota du Nord, USA. La construction du Burj Khalifa a coûté 1,5 milliard de dollars.

Burj Khalifa
© Wikipedia / Nepenthes
Burj Khalifa

Burj Khalifa est devenu le premier détenteur du record des gratte-ciel résidentiels. 700 appartements situés entre le 45e et le 108e étage ont été achetés en l'espace de huit heures malgré le prix fort de 38 000 dollars le m². Au-dessous se trouve un hôtel dessiné par Giorgio Armani; au-dessus — des bureaux. Au 123e étage se trouve un hall et au 124e étage un site d'observation. Le bâtiment est prévu pour accueillir 35 000 personnes simultanément. Il est décoré avec plus de mille peintures, sculptures et d'autres œuvres d'art.

Mais il est possible que les Emirats arabes unis perdent leur record au profit des voisins de l'Arabie saoudite. Le prince Al-Walid ben Talal, qui fait partie des hommes les plus riches de la planète, a l'intention de construire à Djeddah le Kingdom Tower, qui devrait dépasser un kilomètre de hauteur. Sa hauteur est traditionnellement tenue au secret, mais elle devait largement dépasser 1 000 mètres.

La tour saoudienne disposera des locaux habituels: appartements de luxe, centres commerciaux et magasins, bureaux, cinémas, restaurants et bien d'autres. Le projet a été conçu par le bureau d'architecture de Chicago Adrian Smith & Gordon Gill Architecture. Curieusement, la tour sera construite par la grande compagnie du bâtiment Bin Laden Co, possédée par des proches d'Oussama Ben Laden. Le coût du projet est estimé à 1,2 milliard de dollars.

Le X-Seed 4000 sera un autre candidat au titre du plus haut gratte-ciel, dont le projet de construction a été annoncée par la société japonaise Japanese Taisei Corporation. L'immeuble de 4 km de haut, faisant penser au mont Fuji, s'installera sur la rive du port de Tokyo. La superficie sera de 6 km².

Contrairement aux gratte-ciel classiques, le X-Seed 4000 protégera ses résidents contre les variations de pression et les changements climatiques sur toute la hauteur de l'édifice. Sa construction prévoit l'utilisation de l'énergie solaire pour alimenter le système de maintien du microclimat dans le bâtiment.

Lire aussi:

Un chien du Raid poignardé par un forcené lors d’une intervention dans les Yvelines
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Tags:
gratte-ciel, X-Seed 4000, Kingdom Tower, Burj Khalifa, Taipei 101, Jin Mao Building, Petronas Twin Tower, Sears Tower, World Trade Center, Empire State Building, Chrysler Building, Woolworth Building, Home Insurance Building, Thom Mayne, Remo Stoffel, Alpes, Suisse, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook