Insolite
URL courte
0 1713
S'abonner

Un touriste polonais a proclamé la création d'un micro-Etat indépendant avec Dogecoin comme monnaie à la frontière entre la Slovénie et la Croatie.

Un touriste polonais dénommé K.Wrona, a proclamé fin avril la création d'un micro-Etat de 100 m² baptisé Royaume d'Enclava à la frontière entre la Slovénie et la Croatie, près de la localité slovène de Metlika, à environ 50 km à l'ouest de Zagreb.

Le nouvel Etat, qui utilise la monnaie virtuelle Dogecoin, a organisé début mai des élections parlementaires en ligne. 134 personnes sont déjà devenus citoyens du royaume d'Enclava et 5.000 autres ont déposé leurs demandes de citoyenneté. Les langues officielles du nouvel Etat, qui se veut une monarchie constitutionnelle, sont l'anglais, le polonais, le slovène, le croate et le chinois.

Les autorités slovènes et croates n'ont pas commenté la création du nouvel Etat. Ni les Croates ni les Slovènes ne considèrent ce terrain hérité de l'éclatement de l’ex-Yougoslavie comme faisant partie de leur territoire. Les spécialistes du droit international qualifient de blague la création du micro-Etat. 

La création du Royaume d'Enclava, qui n'a été reconnu par aucun autre Etat, intervient quelques semaines après celle, par un Tchèque, du Liberland, sur un "no man's land" de 7 km² entre la Serbie et la Croatie.

Lire aussi:

Un Américain fonde un nouvel État pour faire de sa fille une princesse
Bienvenue au Liberland, un nouveau pays européen
Plusieurs navires en proie aux flammes dans un port iranien - vidéos
La Russie teste un moteur électrique basé sur des technologies jamais utilisées
Tags:
cryptomonnaie, dogecoin, Royaume d'Enclava, Slovénie, Zagreb, Croatie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook